Back Vous êtes ici : Accueil Life and style 10 inventions du XXe siècle qui ont changé notre vie

Life and Style

10 inventions du XXe siècle qui ont changé notre vie

La fin du XIXe siècle et le XXe siècle ont été riches en inventions et en avancées techniques. C'est une période de profond bouleversement. Ces inventions ont modifié nos habitudes, amélioré notre quotidien et pour certaines, transformé la société. A l'origine révolutionnaires, puis devenues ordinaires mais incontournables, quelles sont-elles ? Comment sont-elles nées ? Découvrez dans cet article les 10 inventions les plus marquantes, celles qui ont le plus changé notre vie.

1. L'aspirateur

L'aspirateur est un appareil formé par une pompe à air créant une dépression qui provoque l'aspiration de poussière et de petits déchets tombés sur le sol. La poussière est collectée soit dans un sac, soit dans un collecteur démontable rigide. Cette invention a révolutionné le quotidien des mères, des femmes de ménage et des agents d'entretien : avec un aspirateur, il n'est plus nécessaire de nettoyer le sol avec les mains. L'aspirateur permet de nettoyer une pièce du sol au plafond, dans les moindres coins et recoins. Il est plus confortable qu'un simple balai, et obligatoire pour nettoyer certaines surfaces comme la moquette. L'ancêtre de l'aspirateur était un balai à tapis inventé en 1860 par Daniel Hess. 

Le premier système de nettoyage utilisant le vide pour aspirer la poussière était manuel, c'est le Whirlwind, inventé à Chicago en 1869 par Ives W. McGaffey. En 1901, Hubert Cecil Booth créa le premier aspirateur motorisé. Et quelques années plus tard, en 1906, James M. Spangler, un concierge, inventa un aspirateur électrique à partir d'un ventilateur, d'une boîte et d'une taie d'oreiller. Breveté en 1908, le système fut vendu à l'entreprise de son cousin William Hoover qui le nomma balai à succion mécanique. Hoover reste à ce jour l'un des leaders mondiaux de l'aspirateur, si bien que le mot est passé dans le langage courant (en Angleterre, on appelle hoover l'aspirateur, et « passer l'aspirateur » se dit to hoover). L'aspirateur resta un produit de luxe jusque dans les années 1920. Il se démocratisa après la Seconde Guerre mondiale. Dyson présenta un modèle commercial d'aspirateur sans sac en 1979. Depuis, l'aspirateur a a beaucoup évolué : modèles avec un bac à eau, aspirateurs traîneaux, à balais, robots aspirateurs... Il existe des modèles adaptés à chaque besoin et chaque budget, l'évolution actuelle étant la réduction de la consommation d'énergie.

2. Le téléphone

Le téléphone est un appareil de communication transmettant la voix humaine et permettant une conversation à distance. Cette invention a changé la manière dont on communique à distance : avant, il fallait utiliser le courrier ou le télégramme. Elle a ainsi transformé les rapports sociaux. C'est en 1876 que Alexander Graham Bell dépose un brevet pour un système de transmission de la voix. Il met au point un photophone, qui transmet le signal par ondes lumineuses, sur une distance d'environ 200 mètres. Il y a cependant une controverse sur la paternité de l'invention du téléphone mais celle-ci a finalement été décernée à Bell. Au cours du XXe siècle, de nombreuses écoles maternelles et primaires se servent de ces téléphones pour éveiller les enfants aux rudiments de la vibration sonore. Aujourd'hui, la technologie du téléphone s'est considérablement développée et le téléphone s'est répandu sur la planète entière, même dans les pays les plus pauvres et les coins les plus reculés. On peut désormais quasiment tout faire avec son téléphone portable...

3. L'avion

Tout comme le téléphone, l'avion a profondément modifié les rapports sociaux : cette invention a réduit les distances entre les gens, transformé le commerce et la logistique. Le mot « aviation » (du latin « avis », qui signifie « oiseau ») a été employé pour la première fois par Gabriel de La Landelle en 1863. Le 19 avril 1890, Clément Ader dépose un brevet relatif à « un appareil ailé pour la navigation aérienne dénommé Avion ». Dans les premières années de l'aéronautique, après les vols en planeur des frères Wright de 1902 et leur premier vol motorisé du 17 décembre 1903, on ne parle pas encore d'avions mais d'aéroplanes. Les avions civils apparaissent après la Première Guerre mondiale, pour le transport du courrier, puis des voyageurs. Le développement de l'aviation civile s'est fait après la Seconde Guerre mondiale, plus particulièrement à la fin du XXe siècle.

4. Le cinéma

C'est le 13 février 1895, à Lyon, qu'Auguste et Louis Lumière déposèrent leur brevet pour le cinématographe, à la fois caméra de prise de vues et projecteur de cinéma. Ils tournent quelques films en 1894 et effectuent des projections privées en 1895. Ils décident d'organiser une projection publique payante le 28 décembre 1895, au salon Indien du Grand Café, à Paris. C'est cette date qui est communément retenue comme étant la naissance du cinéma en France, c'est-à-dire la projection payante publique d'images animées. Exploité en salles et dans des fêtes foraines, le cinéma devint rapidement un art populaire. Charles Pathé envoyait des cameramen à travers le monde pour en ramener des scènes sous forme de documentaires. Les premiers films traitent d'amour, d'épopées (premiers westerns), de burlesque. Précurseur en matière d'effets spéciaux (trompe-l'œil, illusion), Georges Méliès expérimenta toutes sortes de techniques empruntées au monde des illusionnistes. Si les frères Lumière furent déterminants dans l'invention de la machine qui rendit possible l'éclosion du cinéma, c'est Méliés qui fit le premier du cinéma, c'est-à-dire inventa et créa autre chose qu'une simple vue de l'entrée d'un train en gare ou de personnes en mouvement.

5. La machine à laver

Le lave-linge est, avec le réfrigérateur, l'un des appareils électroménagers les plus présents dans les foyers. Plus de 94% des Français en possèdent un. La machine à laver s'est généralisée dans les pays occidentaux durant la seconde moitié du XXe siècle et entraîné la suppression de l'usage des lavoirs où les blanchisseuses lavaient le linge dans l'eau froide, dans des conditions pénibles. La laveuse à rouleaux fut inventée en 1843 par John E. Tarnboler. En 1866 apparurent en Angleterre les premières machines à laver mécaniques fonctionnant à manivelles. L'américain Alva John Fisher déposa en 1910 un brevet concernant une machine à laver à moteur électrique. En facilitant le lavage du linge et en le restreignant au domicile, la machine à laver contribua à l'amélioration de la condition féminine.

6. La télévision

C'est en 1884 que l'allemand Paul Nipkow fit breveter un dispositif d'analyse d'images par lignes, le disque de Nipkow, qui est à la base de la télévision mécanique et électronique. En 1892, Karl Ferdinand Braun inventa le tube cathodique. Mais c'est seulement en 1921 qu'Édouard Belin transmit une image fixe par radio  avec son bélinographe inventé en 1907. Le 26 janvier 1926, l'Écossais John Logie Baird effectua, à Londres, la première retransmission publique de télévision en direct, et le 28 décembre 1927, le gouvernement Poincaré créa le service de radiodiffusion français, rattaché aux PTT.

7. Les antibiotiques

Les antibiotiques sont une invention majeure du XXe siècle : ils ont augmenté l’espérance de vie de ceux qui y ont accès de plus de dix années. C'est plus qu'aucun autre traitement. C'est en 1889 que Paul Vuillemin introduit le terme "antibiose" pour décrire le principe actif d'un organisme vivant qui détruit la vie des autres pour protéger sa propre vie. En 1929, Sir Alexander Fleming remarque qu’une de ses cultures de staphylocoques est en partie décimée : les bactéries ont été contaminées par la moisissure Penicillum notatum. C'est le début de la pénicilline. Le premier antibiotique synthétisé est créé par Gerhard Domagk, un biochimiste allemand.

8. Le micro-ondes

Le four à micro-ondes est un appareil électroménager utilisé pour le chauffage et la cuisson d'aliments. Les micro-ondes sont des ondes électromagnétiques de longueur d'onde intermédiaire entre l'infrarouge et les ondes de radiodiffusion. Elles sont dites "micro" parce qu'elles ont une longueur d'onde plus courte que celles de la bande VHF, utilisée par les radars pendant la Seconde Guerre mondiale. C'est Percy Spencer, directeur d'une usine de magnétrons pour radars, qui eut l'idée d'utiliser les micro-ondes pour faire cuire ou réchauffer des aliments. Alors qu'il passait à proximité d'un magnétron en activité, il ressentit de la chaleur dans la poche de sa blouse. En plongeant la main dans la poche, il constata qu'une barre de chocolat y avait fondu. Les premiers aliments à avoir été délibérément chauffés par des micro-ondes sont du pop-corn, puis un œuf. En 1945, la société Raytheon breveta le procédé de cuisson par micro-ondes, puis construisit en 1947 le premier four à micro-ondes qu'elle commercialisa pour un montant entre 2000 et 3000 dollars (environ 32177 dollars actuels). Il mesurait 1,80 mètres de haut pour un poids de 340 kilos. Lors de son lancement commercial, le micro-ondes n'eut pas un succès immédiat. Le public ciblé était alors les hommes, le produit étant vendu comme un appareil pour réchauffer des plats préparés sans devoir cuisiner. Le mode de cuisson par micro-ondes a révolutionné la préparation des repas. Aujourd'hui, plus de 70% cuisines sont dotées d'un four à micro-ondes. Les cuisines équipées se sont adaptées au phénomène, afin que l'appareil soit parfaitement intégré à la cuisine sur le plan esthétique, sans perte de place et installé à un endroit stratégique. Il existe de nombreux meubles étudiés pour accueillir le micro-ondes. Par exemple, un buffet doté d'un espace dédié au micro-ondes avec un passe-câble pour les branchement, un meuble de cuisine spécial micro-ondes qui s’articule autour d’une étagère destinée à celui-ci, etc.

8. L'ordinateur

En 1938, Konrad Zuse invente un ordinateur qui fonctionne grâce à des relais électromécaniques. A la même époque, Howard Aiken met au point un ordinateur programmable de 17 mètres de long et 2,5 mètres de hauteur permettant de calculer 5 fois plus vite que l'être humain : le Mark 1 d'IBM. En 1946, le premier ordinateur ne comportant plus de pièces mécaniques est créé et se nomme l'ENIAC. Il est composé de 18.000 lampes à vide et occupe une place de 1500 m². Il servit pour mettre au point la bombe H. Pour la petite histoire, la première erreur informatique était due à un insecte qui, attiré par la chaleur, vint se loger dans les lampes et créa un court-circuit. Un insecte signifiant bug en anglais, le nom est resté pour nommer une erreur informatique. En 1948, le transistor est créé par la firme Bell Labs. Il permet de rendre les ordinateurs moins encombrants, moins consommateurs en énergie électrique, et moins coûteux. C'est une révolution. En 1960, l'IBM 7000 est le premier ordinateur à base de transistors et en 1964, c'est l'IBM 360 qui fait son apparition. En 1971 apparaît le premier micro-ordinateur : le Kenback 1. En 1971, Intel sort son premier micro-processeur. En 1976, Steve Wozniak et Steve Jobs créé le Apple 1 dans un garage. En 1981, IBM sort son fameux PC.

9. La carte bancaire

En 1967, six banques françaises (Crédit Lyonnais, Société Générale, Banque Nationale de Paris, Crédit Industriel et Commercial, Crédit Commercial de France et Crédit du Nord) s'associent pour lancer la première carte de paiement en France, la "Carte Bleue". Un an après, le premier Distributeur Automatique de Billets (DAB) est installé à Paris. Depuis 2001, il y a plus de paiements par carte bancaire que de paiements par chèque en France.

10. Internet

 

L'origine d'Internet vient d'une initiative d’une agence du département américain de la Défense, visant à réaliser un réseau de transmission de données à grande distance entre différents centres de recherche sous contrat. Il s'agit de l'ARPANET qui voit le jour en 1969. Le premier nœud de raccordement relie alors l'Université de Californie à Los Angeles (UCLA) et l'Institut de recherche de Stanford, suivis peu après par les universités de Californie à Santa Barbara et de l'Utah puis s'étend progressivement jusqu'à connecter une quarantaine de sites en 1972. Internet s'ouvre au grand public avec la création en 1991, du World Wide Web, par Tim Berners-Lee. Il s’agit d'un système d'interface graphique, ergonomique et facile d’utilisation, qui permet de passer d’une page ou d’un site à un autre en "cliquant" sur un lien dit "hypertexte". Le web ouvre donc le réseau à des utilisateurs peu familiarisés avec l’informatique. En quelques mois, les sites web se multiplient. Phénomène technique et social de grande ampleur, le World Wide Web a dû se doter en 1994 d’un consortium pour gérer son évolution : le World Wide Web Consortium ou W3C, placé sous la responsabilité du Massachussets Institute of Technology (MIT) aux Etats-Unis et de l’Institut national de recherche d'informatique et d’automatique (INRIA) en France.

Crédits photos : Pixabay

Vous avez aimé cet article ? Cliquez sur "J'aime" pour devenir fan de la page Facebook de "La Chambre d'Ambre", être informé/e des actualités du site, découvrir des photos et des liens inédits.

Vous aimerez peut-être :