Back Vous êtes ici : Accueil Life and style 20 anecdotes sur Facebook et son fondateur Mark Zuckerberg

Life and Style

20 anecdotes sur Facebook et son fondateur Mark Zuckerberg

mark-zuckerberg-facebookDans la lignée de mon précédent article sur Steve Jobs et Apple qui a eu un relatif succès, voici 20 anecdotes sur un autre homme mythique dans l'univers des geeks : Mark Zuckerberg, fondateur du réseau social Facebook.

1. Mark Elliot Zuckerberg est né le 14 mai 1984 à White Plains (État de New York). C'est un informaticien et chef d'entreprise américain. Il est le fondateur du site de réseautage social Facebook, dont il est le président-directeur général. Facebook a été lancé en 2004 par Zuckerberg et ses camarades étudiants de l'université Harvard, Eduardo Saverin, Dustin Moskovitz et Chris Hughes. Zuck n'a que 19 ans quand il l'a créé.

2. Il est milliardaire et classé par le magazine Forbes parmi les 400 plus grosses fortunes américaines, avant le défunt patron d'Apple, Steve Jobs. Il est le plus jeune milliardaire du monde, sa fortune personnelle est estimée en 2014 à 30 milliards de dollars.

3. En 2010, Mark Zuckerberg a été désigné « Personnalité de l'année » par le magazine Time et personnalité la plus influente du monde suivi de Steve Jobs.

4. Le big boss de Facebook est un homme timide, qui tient à sa vie privée. «Il n'aime pas parler à la presse, et il le fait rarement, écrit The New Yorker. Il ne semble pas non plus aimer les apparitions publiques qu'on lui réclame de plus en plus.» D'ailleurs, sur son profil Facebook personnel, Mark Zuckerberg a masqué certains des renseignements qui le concernent. Un paradoxe...

5. Il aurait étudié dans une école Montessori (source à vérifier) et ferait ainsi partie de la dite "Montessori mafia", des anciens élèves ayant été dans des écoles Montessori et devenus des hommes brillants et visionnaires : Bill Gates, Larry Page et Sergey Brin, co-fondateurs de Google, Jeffrey Bezos, fondateur d'Amazon, ou encore Jimmy Donal Wales, co-fondateur de Wikipédia. 

6. « Zuck » est passionné de lettres classiques et peut réciter des vers entiers de poèmes mythologiques comme l'Iliade d'Homère. La lecture de l’Enéide l’a bouleversé au lycée. Il s’imaginait dans la peau d’Enée, le héros de Virgile, désireux de changer le monde. Facebook est pour lui un moyen de changer le monde, en en faisant "un lieu plus ouvert et honnête, où les gens partagent leurs informations personnelles avec le monde".

7. Il ne s’habille presqu’en T-shirt - gris de préférence - et en jean. Il arbore généralement un hoodie (veste de survêtement à capuche) et des tennis. Même pour des apparitions publiques !

8. Il est daltonien et la couleur bleue est celle qu’il voit le mieux, d'où le design bleu de Facebook.

9. Il est le fils d’un dentiste aisé et d’une psychiatre. Garçon solitaire et timide, il crée, à l'âge de 12 ans, un système de messagerie pour relier le cabinet dentaire au domicile familial, pour son père passionné d’informatique.

10. Le site web qui était à l'origine de Facebook lui servait d’abord à se moquer d’une ex-copine qui l’avait plaqué, puis fut utilisé comme trombinoscope par les étudiants de Harvard.

facebook-blague

11. Un mois après le lancement de Facebook, trois autres étudiants de Harvard, Cameron Winklevoss, Tyler Winklevoss, et Divya Narendra attaquent Zuckerberg, considérant qu'il leur a volé leur idée. Après un accord en 2008, ils obtiennent 20 millions de dollars de réparations et 45 millions de dollars en actions.

12. A 29 ans, il est agacé par le mythe qu'on lui voue (le président de l'Atlantic, David Bradley, l'a carrément comparé à Walt Disney !). Il a assuré qu'il avait "les pieds sur terre". Son épouse finit ses études de médecine (en pédiatrie). Le soir, à la maison, il est "beaucoup question d'enfants et d'ordinateurs".

13. En 2013, il considérait que Facebook n'était plus cool, mais has been et en voie de désuétude, comme la découverte de l'électricité le fut. "Les gens pensent que nous essayons d'être cool. Cela n'a jamais été mon but. Je suis la personne la moins cool qui soit", a-t-il dit. "Nous avons pratiquement dix ans. Nous ne sommes plus un phénomène de 'niche' ; ce genre de profil cool, c'est fini pour nous."

14. Il milite pour le vote d'une loi en faveur de l'immigration, qui augmenterait le nombre de visas pour les firmes de la high-tech (et régulariserait 11 millions de sans-papiers). Il a à cet effet rencontré les responsables démocrates et républicains du Congrès (après avoir troqué son sweat-shirt habituel pour un veston-cravate) et déjeuné avec les sénateurs de la commission du commerce.

15. Mark Zuckerberg est très critique sur la manière dont le gouvernement gère le scandale de la NSA. "Quelques-unes de leurs déclarations ont été particulièrement mal venues : du genre : 'oh, nous n'espionnons que les non-Américains'..."  La crédibilité de Facebook a été entamée, a-t-il reconnu.

16. Il ne se prononce pas sur ses opinions politiques : Démoncrate, républicain ? "Ni démocrate, ni républicain, a-t-il répliqué. Je suis pour l'économie du savoir." 

17. En 2010, Mark Zuckerberg avait "seulement"  879 amis sur sa page personnelle Facebook (le réseau social compte 500 millions d'inscrits).

18. Ce génie de la programmation ne saurait plus coder. Dans une interview pour le New York Magazine d'Aboukhadijeh Feross, connu  pour être le créateur de Youtube Instant, ce dernier a livré une anecdote sur Zuckerberg, où il a fait un petit détour, en tant que stagiaire : "Il ne code plus beaucoup pour Facebook, tout comme Steve Jobs n’a jamais écrit lui-même de logiciel pour l’iPhone. Mais, comme l’équipe ajoutait les touches finales au produit, Zuckerberg a déclaré qu’il voulait écrire quelques lignes. Tout le monde était là ‘Ohhhh, Zuck va coder’. Quelqu’un lui a donné un bogue assez simple à résoudre, avec un lien vers une image ou quelque chose comme cela, et il s’est mis à la tâche. Cinq minutes ont passé, puis vingt minutes, puis une heure. Ça lui a pris près de deux heures pour faire quelque chose qui nous aurait demandé à nous, ingénieurs, seulement 5 minutes. C’était comme un lutteur retraité revenant pour un dernier combat, en souvenir du bon vieux temps, et réalisant qu’il a perdu plus de ses aptitudes qu’il ne pensait", raconte Aboukhadijeh.

19. Zuckerberg ne veut pas abandonner le contrôle de son bébé. Quand le PDG de Microsoft lui a proposé de racheter Facebook pour 15 milliards, il a refusé.

20. Mark Zuckerberg a versé 999,2 millions de dollars à la fondation de la Silicon Valley. Ce geste l'a positionné parmi les 50 donateurs américains les plus généreux en 2013 selon The Chronicle of Philantropy. Il a annoncé le 30 mai 2014 sur sa page Facebook qu’avec sa femme Priscilla Chan, ils vont verser 120 millions de dollars pour les écoles les plus défavorisées de la baie de San Francisco.

Source 2e image

Vous avez aimé cet article ? Cliquez sur "J'aime" pour devenir fan de la page Facebook de "La Chambre d'Ambre", être informé/e des actualités du site, découvrir des photos et des liens inédits.

Vous aimerez peut-être :