Back Vous êtes ici : Accueil Life and style 7 choses à savoir sur le tuning

Life and Style

7 choses à savoir sur le tuning

tuning de luxeLe tuning, ou customisation automobile, est la discipline consistant à apporter des modifications à un véhicule de série afin d'en améliorer les performances ou de le rendre unique. Née dans les années 30, cette pratique en plein boom est devenue une véritable industrie générant en France plus d'un milliard d'euros. Victime de nombreux clichés et préjugés, le tuning, considéré par beaucoup comme un loisir "beauf", issu des couches populaires, est pourtant un univers bien plus riche, complexe et sophistiqué qu'on veut le faire croire... Voici 7 faits à propos du tuning qui tordent le cou aux idées reçues.

1. Un fan de tuning sur 5 est une femme

Eh oui, qu'on se le dise ! Le tuning n'est pas une activité réservée aux hommes cherchant à prouver leur la virilité en comparant la largeur de leurs jantes ou la puissance de leur sound system embarqué. C'est un hobby qui plaît aussi aux femmes.

2. Le tuning peut être haut de gamme

La passion de la personnalisation automobile touche tous les milieux et toutes les classes sociales, il peut même être associé au luxe le plus extrême, avec des customisations très sophistiquées et haut de gamme.

3. Le tuning peut faire baisser votre consommation de carburant

On appelle ça l'eco-tuning. Grâce au chiptuning - une modification par puce électronique permettant d'augmenter de façon électronique les performances d'un moteur à explosion -, on peut tout en augmentant les performances de son moteur économiser du carburant. L’entreprise RaceChip commercialise un module de chiptuning RaceChip® qui fait économiser jusqu’à 1 litre de carburant aux 100 kilomètres. Avec un réservoir de 50 litres, l’économie de carburant peut représenter 170 km supplémentaires par plein. Bref, un système économique et écologique !

tuning-voiture

4. Le tuning est né en Californie

Le tuning est lié à la naissance des courses de rallye où l'on s'est mis à voir des voitures ordinaires devenir de véritables "bêtes de course". Pour rouler à grande vitesse, les composants d'origine d'un véhicule ne suffisaient plus. Les moteurs étaient optimisés et dopés par différentes méthodes. Par exemple, les ressorts étaient diminués de moitié, les amortisseurs renforcés, la taille des jantes modifiée, et on ne laissait à l'intérieur qu'un seul siège, celui du pilote. Le tuning naît en Californie, avec le phénomène "Hot-Rod". C'est l'ancêtre du tuning : on modifie la voiture (moteur, aérodynamique, poids) pour gagner les courses du vendredi soir. Les modèles concernés sont les modèles d'entre deux guerres, comme la Ford 32 et la Ford 33. Dans les années 50, les courses professionnelles de Hot-Rod et de dragsters font leur apparition, mais ces voitures transformées sont déclarées hors-la-loi. Pendant vingt ans, le tuning poursuit son développement. Il se propage dans les années 70 dans les milieux hispaniques californiens, puis chez les fans de rap. Les voitures sont de plus en plus belles, rapides et insolites. Vers 1985, le tuning gagne la France et emploie à ce jour plus de 300 000 personnes.

5. Le style de tuning diffère selon les pays

Au fil du temps, différents styles de tuning se sont développés en fonction des régions et pays où il se pratique. Kustom, pro-touring, lowriding, donk, Dub, VIP, sleepers, JDM, style drift, Japan look, Bōsōzoku, Euro-tuning, German look, tuning espagnol, tuning italien, etc. sont autant de styles de tuning consistant à personnaliser un ou des composants en particulier, parfois sur un modèle de véhicule particulier. Exemple : le Dub est une tendance de personnalisation haut de gamme, sur des voitures elles-mêmes haut de gamme.

6. Le "Jacky tuning", le tuning pour les nuls

Un « Jacky » est une voiture considérée comme mal réalisée, pas finie, laide ou de mauvais goût. Ce terme peut désigner aussi les propriétaires ou les « créateurs » de ces véhicules. La « Jacky touch » est le fait de transformer son véhicule avec des accessoires improbables, des moulages osés, un son insupportable, etc.

7. Les concours de tuning

Le tuning permet également l'installation ou la modification de systèmes audio. Ces modifications donnent lieu à la création de concours organisés dans les meetings pour des démonstrations de puissance sonore en public. Il existe deux types de concours audio : ceux mesurant la SPL (la plus grosse puissance sonore), dont le record en France est de 158 décibels, et ceux mesurant la qualité son.
Le reste des concours porte sur l'esthétique de la voiture. Exemples : top jantes, top coffre, top peinture, top néons en nocturne...

Plusieurs salons et événements prestigieux autour du tuning existent dans le monde. Et certaines entreprises vendent même leurs propres véhicules modifiés, on parle alors de préparation automobile.

 

Vous avez aimé cet article ? Cliquez sur "J'aime" pour devenir fan de la page Facebook de "La Chambre d'Ambre", être informé/e des actualités du site, découvrir des photos et des liens inédits.

Vous aimerez peut-être :