Back Vous êtes ici : Accueil Life and style Derrière la Chandeleur, Imbolc, une fête au sortir de l'hiver

Life and Style

Derrière la Chandeleur, Imbolc, une fête au sortir de l'hiver

Le 2 février, c'est la Chandeleur, une fête populaire où l'on déguste des crêpes, ainsi qu'une fête chrétienne : la Présentation du Christ au Temple. Mais d'où vient-elle ? Quelle est son origine ? Et pourquoi mange-t-on des crêpes à la Chandeleur ?
On sait que de nombreuses fêtes chrétiennes ont été créées pour remplacer d'anciennes fêtes antiques ou païennes et éradiquer ces cultes. C'est par exemple le cas de la Toussaint, venue en remplacement d'Halloween. La Chandeleur n'échappe pas à la règle... En effet, les Celtes, bien avant la romanisation et la christianisation de l'Europe, célébraient la fête d'Imbolc autour du 1er février (selon un calendrier lunaire). Les grandes fêtes celtiques étaient liées au calendrier agricole. Imbolc, qui signifie lustration, était une fête de purification et de fertilité au sortir des ténèbres hivernales. On célébrait la déesse-mère Brigit (devenue plus tard sainte Brigitte), qui protégeait les femmes en couches et présidait à la récolte des céréales. On allumait des bougies que l'on plaçait aux fenêtres pour célébrer la renaissance du Soleil. Les Celtes honoraient Brigit par une offrande : un pain spécialement fait pour l'occasion était déposé sur le rebord des fenêtres, un pain d'orge rond et non levé, appelé le "bannock de Brigit". Sa forme ronde et sa couleur dorée rappelaient le Soleil.

L’Église catholique chercha pendant longtemps à éradiquer ce culte païen. Pour ce faire, elle institua la Fête de la Présentation de Jésus au Temple qui est célébrée le 2 février et qui correspond à la Fête de la Purification de la Vierge Marie. Cependant, les célébrations du retour de la lumière perduraient sous forme de feux de joie et de processions de flambeaux. Le pape Gélase Ier institua donc au Ve siècle la fête des chandelles. On raconte qu'il faisait distribuer des crêpes aux pèlerins qui arrivaient à Rome. À l'occasion de la Chandeleur, toutes les bougies de la maison étaient allumées. On ne devait ranger la crèche de Noël qu'à partir de la Chandeleur, qui constitue la dernière fête du cycle de Noël (40 jours après Noël).

Un rapprochement peut aussi être fait avec la fête romaine des Lupercales, inspirées de Lupercus, dieu de la fécondité et des troupeaux, qui avaient lieu vers le 15 février.

Je terminerais par ce dicton : "la veille de la Chandeleur, l'hiver se perd ou prend vigueur".

 

Crédit photo : Contrepoints

Vous avez aimé cet article ? Cliquez sur "J'aime" pour devenir fan de la page Facebook de "La Chambre d'Ambre", être informé/e des actualités du site, découvrir des photos et des liens inédits.

Vous aimerez peut-être :