Back Vous êtes ici : Accueil Life and style La coutume japonaise du hanami : contempler les fleurs de cerisier

Life and Style

La coutume japonaise du hanami : contempler les fleurs de cerisier

hanami japonAu Japon, le début du printemps est synonyme de hanami, que l'on pourrait traduire par "regarder les fleurs". Il s'agit d'un rituel annuel et séculaire consistant à admirer les fleurs des cerisiers (sakura) dans les parcs et jardins sous forme de pique-nique. Une coutume remontant à la période Nara (710-794), lorsque les fleurs de pruniers, importés de Chine, deviennent au Japon un objet d'admiration. Les Japonais admiraient alors les fleurs d'ume, et c'est au cours de la période Heian que les fleurs de cerisiers détrônèrent ces dernières. La fleur de cerisier était considérée comme sacrée : elle annonçait la saison de plantation du riz. Les gens faisaient des offrandes aux kami (dieux à l’intérieur des arbres) au pied des sakura. Ensuite, ils buvaient du sake. Ces offrandes de nourriture et de sake étaient censées favoriser la récolte à venir. 

L'empereur Saga, qui vécut à la période Heian, organisait des fêtes de « contemplation des fleurs » sous les branches des cerisiers en fleur dans la cour impériale de Kyoto. Des poèmes étaient écrits, louant la beauté des fleurs. La coutume était à l’origine limitée à la cour impériale, mais se répandit rapidement à la société des samouraïs puis, à partir de la période Edo, aux gens du peuple.

De nos jours, la coutume est toujours aussi vivace, aussi bien au Japon que dans d'autres régions du monde. La floraison des cerisiers du Japon est un sujet très sérieux : le Sakura Zensen, bulletin météo des fleurs, permet de suivre la progression de la vague florale dans tout le pays, de mars à avril.

Le jour des hanami, on prévoit généralement un pique-nique sous les cerisiers en fleurs, souvent très alcoolisé et abondant en nourriture. Les meilleurs hanami spots sont pris d'assaut tôt le matin voire dès la veille au soir. Le hanami étant un rituel social, selon les règles de la société japonaise, ce sont les plus jeunes qui arrivent tôt pour réserver leur place de pique-nique en attendant l'arrivée de leurs aînés. Ils s'installent sur une bâche bleue prévue à cet effet.

hanami japon

En dehors du Japon, des hanami se déroulent en Chine, à Taïwan, en Corée, aux Philippines, aux États-Unis (Washington, Macon, Brooklyn, Philadelphie...), à Rome, en Finlande... En France, des associations japonaises se réunissent pour le hanami sous les cerisiers du parc de Sceaux, près de Paris, entre la fin mars et la mi-avril. En 2016, le Jardin d'Acclimatation, dans le 16e, fête le hanami le week-end du 23 au 24 avril, avec au programme un grand pique-nique japonais sur les pelouses du jardin et de multiples animations (concerts, cosplay, ateliers, etc.). 

Il va sans dire que la période du hanami est l'une des périodes les plus prisées pour se rendre au Japon. Pour ne pas rater les cerisiers en fleurs, eu égard au caractère incertain de la date de floraison des sakura (qui ne dure que 10 jours), il est recommandé de rester au Japon un mois, du 20 mars au 20 avril, et de faire un road trip pour sillonner la péninsule et s'assurer ainsi de les voir quelque part...

Une bien jolie coutume, vous ne trouvez pas ? Symbole du printemps et du caractère éphémère - mais beau - de la Vie...

 

Crédits photos : SuitQais Diaries, Asian Trip

Vous avez aimé cet article ? Cliquez sur "J'aime" pour devenir fan de la page Facebook de "La Chambre d'Ambre", être informé/e des actualités du site, découvrir des photos et des liens inédits.

Vous aimerez peut-être :