La Chambre d'Ambre

Back Vous êtes ici : Accueil Life and style De l'art du thé

Life and Style

De l'art du thé

L'art du thé

Saviez-vous que le thé était la boisson la plus bue au monde après l'eau ? Connue depuis l'Antiquité, affublée de mille vertus, cette boisson ancestrale s'obtient par infusion de feuilles de thé.
Elle peut prendre des formes très diverses, au lait, aux épices, à la menthe... Vert, noir, blanc, jaune, bleu... il y en a pour tous les goûts. Voici les règles d'or pour réaliser un thé parfait.   

 

Le thé, c'est tout un art. Dans certaines cultures, la préparation du thé est même un exercice spirituel et fait l'objet de cérémonies et de rituels (Japon, Chine...). Sans aller jusque là, voici quelques règles pour préparer votre thé dans les règles de l'art et en savourer toutes les saveurs et le parfum :

1. Choisissez un thé de qualité. Bannissez les thés en sachet de supermarché dont le goût est très médiocre par rapport au vrai thé en feuilles (d'ailleurs, les Chinois en ont horreur). Les puristes considèrent que ce n'est pas du vrai thé. Des marques renommées comme Mariage frères, Damman frères, Palais des thés, Hédiard ou Kusmi tea, ne vous décevront pas. Une fois que vous y aurez goûté, vous aurez du mal à supporter les thés en sachet... La différence entre le thé Lipton en sachet et un thé Mariage frères, c'est à peu près la différence qu'il y aurait entre un restaurant gastronomique et un fast-food...

 

2. Faites chauffer l'eau sans aller jusqu'à l'ébullition. En effet, quand l'eau bout, l'oxygène disparaît, or c'est lui qui donne son goût au thé. La température idéale est d'environ 85°C pour le thé blanc et le thé vert et 95°C pour le oolong, le thé noir et les infusions.

L'eau doit être de préférence non calcaire (donc eau de source ou filtrée). 

3. Ebouillantez votre théière avec de l'eau très chaude, pour réchauffer le thé et lui permettre de libérer tout son parfum. Puis, jetez cette eau dite "d'annonce". La théière sera de préférence en porcelaine, céramique ou fonte émaillée, car ces matières n'ont pas de "mémoire" et éviteront de mélanger les goûts. 

 

4. Mettez dans une boule ou une pince à thé 2,5 grammes (environ une cuillerée à café) de thé pour 200 ml d'eau. Le temps d’infusion varie selon le thé.

Les thés verts ont un temps d’infusion d’une à trois minutes. Les thés noirs et les thés parfumés : de trois à cinq minutes. Les thés blancs : une dizaine de minutes. Les thés bleus : sept minutes.

A noter que ce n'est pas le temps d'infusion qui rendra votre thé plus "corsé". Pour obtenir ce résultat, augmentez la dose infusée.

En outre, plus le temps d'infusion sera important et moins le thé sera "fort" (c'est-à-dire théiné), car les tannins se diffusant estompent la théine. Un thé peu infusé sera donc, contre toute attente, plus théiné qu'un thé longuement infusé...

5. Servez. Les puristes boivent leur thé non sucré afin de bien savourer tout son arôme. Toute adjonction de sucre, de lait, de citron ou d'arôme extérieur est considérée comme pouvant dénaturer le vrai parfum du thé. Mais si vous n'aimez pas le thé non sucré, ne vous abstenez pas, et faites comme les Anglais...

Pour aller plus loin, voici l'avis détaillé d'une passionnée de thé sur différentes boutiques de thés en ligne :http://www.monblogdethe.fr/boutiques-en-ligne-the-2063