Back Vous êtes ici : Accueil Life and style

Life and Style

Hyacinthe Rigaud : le peintre des rois

Le peintre Hyacinthe Rigaud (1659-1743) est l'auteur du plus célèbre des portraits de Louis XIV. Dans cet article, je vous propose de vous mettre dans la peau d'un de ses riches clients pour commander votre portrait à ce fameux peintre...

La prise de commande

Paris, 1730. Pour obtenir votre portrait, vous vous rendez à l'atelier de Hyacinthe Rigaud, situé rue Louis-le-Grand, près de la place Vendôme. C'est aussi là où vit le peintre depuis un demi-siècle. La taille et la magnificence de la maison de Rigaud vous impressionnent : elle ne compte pas moins de dix-huit pièces. Un valet vous fait entrer dans la demeure du peintre et vous fait patienter dans une antichambre, au premier étage.

Pour votre commande, on inscrit votre nom dans un livre de comptes, ainsi que le prix du tableau. Le prix du portrait dépend de sa taille. Néanmoins, les miniatures sont elles aussi onéreuses. Ainsi, le portrait commandé par le généalogiste Charles d’Hozier en 1691 aurait coûté 300 livres alors qu’il ne dépassait pas la hauteur de deux mains. Cela reste cependant beaucoup moins que l'immense tableau commandé par le financier Samuel Bernard qui le paya 7 200 livres en 1726.

Pour débourser moins, on peut vous consentir une réduction si vous acceptez le principe de « l’habillement répété » : vous serez représenté dans une attitude et un costume identiques à ceux d’autres modèles avant vous. 

Lire la suite...

Comment fête-t-on la Saint Nicolas ?

La fête de la Saint Nicolas a lieu le 6 décembre - ou le 19 décembre pour l'Église orthodoxe. Elle existe dans de nombreux pays du nord et de l'est de l'Europe : France, Allemagne, Autriche, Luxembourg, Belgique, Hollande, Suisse, Russie, Pologne... D'où vient cette fête qui a inspiré Noël et comment la célèbre-t-on ?

saint nicolas

Qui est Saint Nicolas ?

Nicolas de Myre, dit Saint Nicolas, est un gentil bienfaiteur qui récompense les bons comportements des enfants par des cadeaux ou des friandises. La légende raconte que Saint Nicolas a sauvé trois petits enfants enfermés dans un saloir pour être découpés. 

Nicolas est le saint Patron de la région Lorraine et le patron des écoliers, des enfants, des bateliers, des mariniers... Cet homme âgé a une grande barbe blanche, il porte une grande robe en coton blanc, une longue cape rouge et des gants blancs. Il a une coiffe pointue (une mitre) et une grande crosse. Ca vous rappelle quelqu'un ? ;-) 

Lire la suite...

Pourquoi la Saint Valentin se fête le 14 février ?

Considérée comme une fête commerciale, la Saint Valentin a plutôt mauvaise presse. En France, elle n'est célébrée que par un tiers des couples. Pourtant, historiquement, la Saint Valentin n'a pas toujours été un prétexte marketing pour vendre des cadeaux et des fleurs. Retour sur l'historique de cette fête qui remonte à loin...

Une origine romaine

Les origines supposées de la Saint Valentin sont nombreuses et tiennent souvent de la légende. La plus célèbre d'entre elles attribue l'origine de la fête des amoureux aux Lupercales, des fêtes païennes de la fertilité qui se déroulaient à Rome, en l'honneur de Lupercus, protecteur des champs et des troupeaux. Ces festivités étaient notamment marquées par la course des Luperques : les hommes couraient après des femmes dénudées en les frappant avec des peaux de bouc, afin de favoriser leur fécondité et leur assurer une grossesse heureuse.

En 494, les Lupercales furent interdites par les Chrétiens, et remplacées par une fête chrétienne de purification : la Chandeleur, ainsi qu'une fête de l'amour et de la fécondité, la Saint Valentin. 

Lire la suite...

D'où vient la tradition d'offrir des cadeaux à Noël ?

Pourquoi offre-t-on des cadeaux à Noël ? Pour beaucoup, cette coutume serait liée au récit biblique dans lequel les Rois mages apportent à Jésus de l'or, de l'encens et de la myrrhe. Mais cette fête chrétienne s'appelle l’Épiphanie et se célèbre le 6 janvier autour d'une galette des rois. Pourquoi donc s'échange-t-on des présents le 24 ou le 25 décembre ?

Pour le comprendre, il faut remonter à l'Antiquité, au temps des Romains. Les Romains célébraient une fête nommée les Saturnales, qui avait lieu lors du solstice d’hiver, autour du 20 au 22 décembre. Puis, à la fin du mois de décembre, c'étaient les Sigillaires, une fête donnant lieu à des festins et où les maisons étaient décorées avec des plantes vertes. A la fin des Saturnales, les Romains avaient pour habitude d'offrir des cadeaux, aux enfants notamment : anneaux, cachets, objets et figurines en terre cuite ou en cire.

 

Lire la suite...

L'histoire de la chasse aux oeufs de Pâques

Pâques est l'une des plus importantes fêtes chrétiennes. En France, l’œuf de Pâques est un symbole de cette célébration catholique qui commémore la résurrection du Christ et sa sortie du tombeau, à l'image du  poussin qui sort de l’œuf. Une légende orthodoxe raconte que Marie-Madeleine serait allée annoncer à l’empereur Tibère la résurrection de Jésus. Devant le scepticisme de ce dernier, l’œuf qu’elle tenait en main se serait alors teint en rouge. Les célébrations de Pâques mettent fin au Carême, une période de jeûne de 40 jours durant laquelle les Chrétiens d'autrefois ne s’autorisaient qu’un repas par jour, le soir, sans viande ni œuf, laitage ou vin. Pâques correspond également à une fête païenne qui célébrait le retour de la lumière et du printemps, après de longs mois d’hiver. D'où vient la coutume de la chasse aux œufs de Pâques ?

Les œufs de Pâques : une tradition très ancienne

La coutume consistant à s’offrir des œufs au printemps remonte à l’Antiquité. Les Perses et les Égyptiens s'offraient des œufs de poule décorés  en guise de porte-bonheur. L’œuf était synonyme de renouveau. La tradition de l’œuf de Pâques a été constatée chez les Chrétiens coptes dès la fin du Ve siècle (Chrétiens du Moyen-Orient). Chez les chrétiens orthodoxes, la décoration des œufs de Pâques commence avant le jour de Pâques, dès le Jeudi saint. Le premier œuf décoré, qu'on peint en rouge vif,  doit avoir été pondu le Jeudi saint. On le conserve comme porte-bonheur. Les œufs suivants sont peints en rouge ou dans d'autres couleurs, et décorés de motifs vifs. Le dimanche de Pâques, on en échange avec ses proches, en se saluant par l'invocation : « Christ est ressuscité ! ».

Lire la suite...

L'orange : histoire d'un cadeau de Noël d'antan

Connaissez-vous la coutume d'offrir des oranges à Noël aux enfants du temps jadis ? Si vous avez un parent ou un grand-parent né dans les années 1930 ou 1940, vous avez sûrement entendu parler de cette tradition...

Jusqu'au milieu du XXe siècle, l'orange était un produit de luxe. En effet, en Europe, l'orange, fleurissant en hiver et ayant besoin de chaleur pour s'épanouir, ne pousse qu'en Italie et dans la péninsule ibérique. Sous l'Ancien Régime, pour pouvoir en consommer, on faisait pousser des orangers dans les serres chauffées des jardins royaux ou aristocratiques : ce sont les fameuses orangeries que l'on retrouve dans de nombreux domaines. Posséder une orangerie était pour un seigneur un symbole de richesse et de puissance. A l'époque, seuls les nobles pouvaient manger des oranges, ce fruit rare, cher et précieux. Les gens du peuple n'en connaissaient même pas l'existence...

C'est à la fin du XIXe siècle que naît la tradition d'offrir des cadeaux à Noël, au sein de l'aristocratie et de la bourgeoisie. Dans les milieux populaires, il n'était pas possible de donner aux enfants les cadeaux onéreux vendus dans le commerce. Alors, on leur offrait des friandises, des biscuits, du pain d'épices, et surtout le produit luxueux qu'était l'orange. L'orange était un présent très apprécié par les enfants, qui se réjouissaient de pouvoir se régaler de ce fruit délicieux une fois dans l'année. Seuls les plus chanceux pouvaient recevoir un petit jouet artisanal à l'occasion. 

Lire la suite...

5 bonnes raisons de collectionner des figurines équines pour un(e) fan de cheval

Votre enfant ou vous-même avez la passion du cheval ? Avez-vous entendu parler de la collection de figurines équines ? Dans cet article, je vous parle des avantages qu'il y a à posséder et collectionner les figurines de chevaux quand on est amateur d'équitation ou simplement de modélisme.

1. Les figurines apprennent à connaître les différentes races de chevaux

Collectionner des chevaux miniatures permet d'apprendre facilement et de manière ludique les caractéristiques propres à chaque race de cheval, étalon, hongre, jument, poney, poulain... La célèbre marque allemande Schleich, spécialisée dans les figurines, produit des figurines équines réalistes, plus vraies que nature. Il existe près de 200 races de chevaux, poneys, poulains reproduites. Les chevaux et les figurines cheval Schleich sont plébiscitées pour leur grâce. Les figurines de chevaux sont à la fois un excellent support de jeu et un outil pédagogique pour les enfants. Comme elles ne ressemblent pas à des jouets, elles sont également adaptées aux adultes intéressés par le modélisme équin pour monter un haras ou une écurie, par exemple.

Lire la suite...

Comment décorer une salle de bains avec des impressions photo ?

Les tableaux et impressions murales sont une décoration classique pour les salons, mais y avez-vous pensé pour décorer une salle de bains ? Une décoration murale bien choisie peut égayer votre salle de bains de manière originale et moderne ! Comme il s'agit d'une pièce humide, tous les matériaux ne seront pas adaptés pour une salle d'eau. Découvrez dans cet article tous nos conseils et idées pour décorer votre salle de bains avec des impressions photo.

 

Les supports adaptés à une décoration de salle de bains

Les supports d’impression de photo adaptés à l'humidité sont les impressions directes sur Aluminium, Forex ou Plexiglas, ou encore l'impression sur film adhésif. Le Forex est un panneau constitué de mousse PVC. Des photos reproduites directement sur de l'aluminium blanc et lisse, sur une plaque Forex ou du Plexiglas sont indestructibles face à l'humidité. Elles sont résistantes à l'eau et à la décoloration. Vous pouvez même les utiliser comme crédence ou céramique ! En revanche, l'impression sur toile ou poster n'est pas recommandée pour décorer une salle de bains, car elle ne supporte pas bien l'humidité et peut se déformer avec le temps. Si vous préférez imprimer des posters ou des photos plus classiques, c'est possible en encadrant vos images avec des cadres en plastique ou en aluminium qui les protègeront de l'eau. Pour vos impressions photo, utilisez un site d'impression en ligne comme Helloprint : c'est simple, rapide et pas cher. Vous pouvez utiliser pour cela vos propres photos, ou en récupérer dans une banque d'images.

Lire la suite...

La petite histoire du chapeau : de l'Antiquité à nos jours

laQue savons-nous sur l’histoire du chapeau, cet accessoire de mode intemporel, qui existe depuis des millénaires mais connut au fil des siècles de nombreuses variations et de changements dans sa forme et son usage ? Découvrons ensemble la petite histoire du couvre-chef nommé chapeau 

Étymologiquement, le mot médiéval « chapel » aurait pour origine le mot latin « caput » (qui signifie tête). On n’a pas trouvé de traces de chapeaux dans la Préhistoire mais le chapeau apparaît dès l’Antiquité comme un élément essentiel de la garde-robe. Il avait alors un rôle de protection (contre le froid, la pluie, le soleil…) mais également un symbole d’affirmation du statut social. Il était essentiellement porté par les hommes, les femmes arborant plutôt un bonnet, une guimpe ou des accessoires dans leur coiffure comme un voile, ou une couronne de fleurs… Coiffes et toques étaient très répandus.

Le roi François Ier adopta le chapeau et fut imité par ses courtisans. Mais c’est l’avènement d’Henri IV qui ancra définitivement le chapeau dans les mœurs des nobles, au détriment de la toque jusque-là plus répandue. 

Lire la suite...