Back Vous êtes ici : Accueil Life and style L'histoire de la fête des mères : favoriser la natalité

Life and Style

L'histoire de la fête des mères : favoriser la natalité

La fête des Mères est une fête annuelle célébrée par les enfants en l'honneur de leur maman. Elle existe dans de nombreux pays et a lieu généralement au mois de mai. En France, elle est célébrée chaque année le dernier dimanche de mai, sauf si ce dernier coïncide avec la Pentecôte, auquel cas elle est reportée au premier dimanche de juin. Mais depuis quand existe-t-elle ? Quelle est l'histoire de cette tradition ?

C'est dans la Grèce antique qu'on retrouve les premières traces de cérémonies à l'honneur des mères. Ainsi, les cérémonies printanières, qui fêtaient le culte de Rhéa (ou Cybèle), la mère des dieux, avaient lieu aux Ides de Mars (le 15 mars) dans toute l'Asie mineure. Une fête romaine célébrait également les mères, lors des Matronales, le 1er mars (c'étaient les Matraliae, du latin mater qui signifie mère). Mais l'avènement des religions monothéistes et en particulier la religion chrétienne mit fin à ces célébrations qui disparurent pendant plusieurs siècles.
Il faut attendre le XVe siècle, avec les Anglais, pour que les mamans soient remises à l'honneur, avec le Mothering Day, qui a lieu durant le Carême.

En France, c'est sous le Premier Empire que l'idée de rendre un hommage officiel aux mères émerge. Napoléon avait imaginé une fête nationale pour célébrer les mères au printemps mais elle ne vit jamais le jour.

C'est finalement en 1906, à Artas, village du Nord-Isère, qu'est célébrée la première "fête maternelle" en France. Artas se revendique ainsi "berceau de la fête des Mères en France". Il s'agissait de récompenser les mères de famille méritantes de la localité, c'est-à-dire celles qui avaient une abondante progéniture. A l'initiative de Prosper Roche, fondateur de l'Union fraternelle des pères de famille méritants d'Artas, une cérémonie en l'honneur de mères de familles nombreuses eut lieu le 10 juin. Deux mères de neuf enfants reçurent un prix de « Haut mérite maternel ».

En 1908, les Américains instaurent le Mother's Day, à la demande de l'institutrice Anna Javis : lors du décès de sa maman, celle-ci avait demandé aux autorités d'instaurer une journée en l'honneur de toutes les mères du monde le deuxième dimanche de mai, et sa requête fut acceptée. Le Royaume-Uni adopta à son tour cette fête en 1914, suivie par l'Allemagne en 1923, et d'autres pays européens : la Belgique, le Danemark, la Finlande, l'Italie...

Retour en France. En 1918, à la fin de la guerre, la ville de Lyon a l'initiative de fêter une journée des Mères le 16 juin, en hommage aux femmes ayant perdu un fils ou un mari sur le front. En 1920, sur le plan national, on crée une fête des mères de familles nombreuses, et en 1929 cette journée des mères devient officielle, dans le cadre de la politique nataliste du gouvernement. Contrairement à une idée répandue, ce n'est donc pas le maréchal Pétain qui inventa la fête des Mères. Il se contenta simplement de l'inscrire au calendrier national, pour redonner à la patrie les valeurs destinées à raviver les forces de la nation. La fête des Mères est officialisée le 25 mai 1941. Et le 24 mai 1950, elle est définitivement adoptée par la promulgation d'un texte de loi sur la fête des Mères.

Joyeuse fêtes à toutes les mamans ! :-) Vous faites un travail difficile, qui mérite plus que d'être salué !

 

Source de l'image : http://gallica.bnf.fr/ Bibliothèque Nationale de France
"Fête placée sous le patronage de toutes les mères françaises au profit de la Société de l'allaitement maternel et des refuges-ouvroirs pour les femmes enceintes [...]. Concert suivi de bal, lundi 28 mai [...]. On trouve des billets au siège de la Société, 45 rue de Sèvres [...]." [affiche] / Félix Régamey

 

Vous avez aimé cet article ? Cliquez sur "J'aime" pour devenir fan de la page Facebook de "La Chambre d'Ambre", être informé/e des actualités du site, découvrir des photos et des liens inédits.

Vous aimerez peut-être :