Back Vous êtes ici : Accueil Mes publications

Mes publications

Une critique positive de "Signé Versailles" dans Les Chroniques de Madoka

Je partage avec vous une bonne nouvelle : mon roman Signé Versailles vient d'être chroniqué par Stéphanie pour Les Chroniques de Madoka, et son avis est très positif. :-) Vous pouvez lire son avis sur le roman ici

Voici quelques extraits de sa chronique :

"Un très beau roman historique qui nous emmène dans les coulisses redoutables de Versailles !! [...]

J’ai une nouvelle fois retrouvé la plume enchanteresse d’une auteure que j’apprécie beaucoup ! Ici on est donc plongé dans le Versailles à la fin du règne du roi Soleil… On suit les mésaventures de Jeanne, une jeune fille qui n’est pas noble mais qui grâce à son courage et à sa plume redoutable, parviendra à se faire accepter parmi les pairs de la noblesse…

La jeune Jeanne découvrira la perfidie, le mensonge mais aussi l’amitié et l’amour…

[...] le final nous laisse sur une belle note d’espoir et de courage de la part d’une héroïne courageuse et ingénieuse !

Un très beau roman historique à découvrir sans attendre !"

---------------

Lire la suite...

Premiers retours positifs pour mon roman "Signé Versailles"

Voilà une quinzaine de jours maintenant que mon dernier roman Signé Versailles est paru, et j'ai eu l'immense plaisir d'apprendre qu'il a reçu le Coup de cœur des libraires de la FNAC. :-)

Vous pouvez le constater là : https://livre.fnac.com/a11268942/La-cour-de-tous-les-dangers-Tome-1-La-cour-de-tous-les-dangers-Lovaniaina

Voici le commentaire d'une libraire de la FNAC de Grenoble : 

"Personne n'est à l'abri !

Vous rêviez d'un Gossip Girl au sein de la cour de Louis XIV ? Mlle V. l'a fait ! Savourez les petites vengeances d'une roturière fraîchement débarquée contre les clans rivaux de la cour et déambulez avec elle de réception en réception, dans les fastes et les intrigues du 18e siècle. On se délecte ! à partir de 12 ans."

De plus, une blogueuse littéraire a publié une chronique très positive de mon livre ici : http://www.chouetteunlivre.fr/archive/2018/04/17/lova-pourrier-signe-versailles-6044120.html

Extraits :

- "Vous aviez rêvé d’une série « Gossip Girl » à la cour de Versailles, entre garçons en talons rouges et demoiselles poudrées, cancanant à qui mieux mieux ? [...] Alors, « Signé Versailles » est pour vous ! 

Dans un pastiche digne de Sofia Coppola, Lova Pourrier fait quelques clins d’œil à Molière (ah, le beau Valère !), ajoute un soupçon de Corneille (la peste de Chimène… mais sans Rodrigue) et emprunte aux romans par lettres – celles-ci formant le nœud du roman.

Merci à Chouette Un livre et aux libraires pour leur soutien qui me donne envie d'aller plus loin. :-) J'apprécie beaucoup la comparaison à Gossip Girl  notamment...

Pour commander mon roman Signé Versailles sur Amazon, cliquez ici.

Pour commander mon roman Signé Versailles à la FNAC, cliquez ici.

A l'autre bout du monde : tome 3 de la série "Le couvent de la Reine"

à l'autre bout du monde lova pourrier le couvent de la reineTadaam, le tome 3 de ma série "Le couvent de la Reine" est arrivé ! Si vous aviez suivi les aventures de Laure, Elise et Louison dans les précédents épisodes (L'aile des Princes et Le bal du Palais-Royal), voici la suite (très attendue pour ma part :-).
Ce tome peut cependant se lire indépendamment des autres, comme ses prédécesseurs : je me suis efforcée de faire en sorte que chaque épisode puisse se lire seul, sans avoir besoin d'avoir lu les autres (même si c'est préférable, pour comprendre l'évolution des personnages et de leurs relations, notamment).

Alors, de quoi ça parle ? Voici les thèmes abordés dans cet ouvrage, en vrac : la guerre des Farines (prémices de la Révolution française), le voyage, la vie des colons Huguenots français au XVIIIe siècle... le tout sur fond d'aventure historique.
J'avais déjà écrit un article sur les Huguenots, ces Français de confession protestante qui avait dû fuir leur patrie au XVIIe siècle, en raison des persécutions dont ils faisaient l'objet, et s'étaient établis dans des pays comme l'Afrique du Sud. Ce roman parle de certains d'entre eux.

 

Voici le synopsis :

Louison mène une existence paisible au Couvent de la reine, où elle étudie. Un quotidien un peu trop tranquille pour la jeune fille, qui rêve d’exotisme et d’évasion. Un jour, son destin bascule. Une dame venue d’Afrique lui fait d’étranges révélations. Un lourd secret pèse sur sa famille. Décidée à percer le mystère, elle s’embarque pour Le Cap de Bonne Espérance. Que découvrira-t-elle à l’autre bout du monde ?

Lire la suite...

Mon roman "Signé Versailles" : Mlle V. vous épie

Je vous en parlais il y a quelques semaines (dans cet article). Le voici, tout chaud, sorti des presses, mon nouveau livre : Signé Versailles. Comme je le disais, il s'agit d'un roman historique à destination des jeunes de 12 à 14 ans. Si vous avez des ados de cet âge ou en connaissez dans votre entourage, n'hésitez pas à le leur recommander, il n'est même pas nécessaire de s'intéresser particulièrement à l'Histoire de France pour l'apprécier car le contexte historique n'est ici qu'une toile de fond. Le récit se déroule en 1700, à la fin du règne de Louis XIV et de ce qu'on appelle le "Grand Siècle".  

Signé Versailles : la quatrième de couverture

Voici ce qu'on peut lire sur la quatrième de couverture du livre :

"Je vous surveille. Je vous épie. Je connais tous vos secrets, vos mensonges et vos trahisons. Comment cela est-il possible ? Mais parce que je suis l'une des vôtres. Je suis vous. Alors prenez garde. Signé Mlle V."

 

Connaissez-vous la série pour ados Gossip Girl dans laquelle un personnage anonyme, qui se cache derrière l'identité de Gossip Girl, publie des potins et des ragots mesquins sur un groupe de jeunes riches des quartiers chics de New York ? Personne ne sait qui c'est et ce n'est qu'à la fin de la série qu'elle sera démasquée. Cela m'a inspirée : j'ai imaginé une personne à la Cour de Versailles qui s'amuse à épingler de façon anonyme les gens qu'elle fréquente... jetant le trouble dans son entourage et donnant un coup de pied dans la fourmilière de cette cour si brillante et enviée... Ma Gossip Girl à moi s'appelle Mademoiselle Versailles, ou Mlle V. pour les intimes. D'ailleurs, la genèse de ce roman vient de mon amour pour les séries télé pour ados type Beverly Hills, Newport Beach qui racontent la vie des gosses de riches... J'ai voulu raconter les aventures d'un groupe d'individus de la jeunesse dorée, mais à Versailles, en 1700. Cependant, la comparaison avec ces séries s'arrête là. :-) Mon roman a un style bien différent.    

C'est l'histoire d'une jeune fille de 16 ans qui débarque de la campagne et doit survivre dans l'univers impitoyable de la Cour du Roi-Soleil. En cherchant à réaliser ses rêves, elle va apprendre à grandir, se faire des amis, trouver sa place, se chercher, trouver qui elle est, quitte à se perdre en route... Bref, c'est l'histoire d'une adolescente confrontée aux difficultés de son âge, qui veut aller au bout d'elle-même, avec son lot de teenage drama et de thèmes liés à cette période de la vie : relation avec les "parents", recherche d'amis, premier amour, quête identitaire... 

Lire la suite...

Sortie de mon roman "L'enfant de Soweto" aux éditions Oskar

l'enfant de soweto lova pourrierJ'ai le plaisir de vous annoncer la sortie de mon dernier livre,L'enfant de Soweto, aux éditions Oskar, dont j'avais brièvement évoqué la genèse il y a quelques mois (voir l'article Thank you South Africa). Le roman traite d'une sombre période de l'histoire du XXe siècle : l'apartheid en Afrique du Sud, et plus précisément les événements de juin 1976, à Soweto. Pourquoi ce thème ? Parce que l'apartheid gagne à être connu. On sait tous à peu près ce que c'est et ce que ça implique, mais beaucoup ignorent réellement ce que signifiait concrètement l'apartheid au quotidien. On pense avant tout à la ségrégation mais l'apartheid était surtout synonyme de misère, d'oppression, de désespoir et d'injustice pour des millions de Sud-Africains. C'était un régime totalitaire. Un crime contre l'humanité. Rassurez-vous, ce n'est pas un roman glauque pour autant. :) En revanche, émouvant, je l'espère. C'est d'ailleurs pour cela que mon éditrice a voulu le publier...

Avant de l'écrire, je connaissais déjà mon sujet, pour avoir vécu - avec bonheur - dans ce pays, et en avoir fait un sujet de recherche. Pour m'imprégner de l'ambiance qui régnait durant ces années et coller au plus près des vies de ces jeunes écoliers dont je raconte l'histoire, j'ai étudié de nombreux témoignages de personnes ayant vécu ces événements. Il s'agit donc d'une fiction, inspirée de faits réels. Je me suis appropriée les mots, les états d'âmes et les révoltes de cette génération, qui fut plus tard déclarée sans avenir. Perdue. Sacrifiée.

Lire la suite...

Signé Versailles : Versailles à la sauce Gossip Girl

signé versaillesCela faisait un moment que je n'avais plus parlé de mes écrits sur ces pages. Il faut dire que ces dernières années ont été plutôt chargées, me laissant moins de temps pour me consacrer à l'écriture romanesque. Je n'ai pas abandonné ma passion pour autant, et me revoilà en ce printemps 2018 avec un nouveau projet, à paraître aux éditions Fleurus. Pour ce retour, je suis revenue à mes premières amours, à savoir Versailles au XVIIIe siècle. J'avais déjà abordé le XVIIIe siècle dans mon roman Le destin d'une couronne et ma série Le Couvent de la Reine, mais j'avais traité la période relative à Marie-Antoinette. Cette fois, j'ai choisi de me pencher sur le début du siècle, c'est-à-dire l'année 1700, qui correspond à la fin du règne de Louis XIV, règle qui fut également appelé le Grand Siècle

Malgré ce retour aux sources, j'ai décidé d'aborder un style quelque peu différent de celui de mes précédents romans se déroulant sous l'Ancien Régime. Jusqu'ici, mes livres étaient principalement destinés à la tranche d'âge des 10-12 ans. Pour ce projet, je me suis attaquée à une cible plus âgée, celle des 13-14 ans. En effet, j'ai voulu traiter d'un Versailles plus "rock n' roll", moins sage, et plus piquant, un peu à la manière de la série télé Gossip Girl. Une série que la jeune fille qui sommeille en moi apprécie ! ;-) Comme dans cette série, un groupe d'adolescents est dans la ligne de mire d'une narratrice qui entend tout et surveille tout : Mademoiselle Versailles. Elle va se faire un malin plaisir à semer la zizanie à la cour, et à donner un coup de pied dans la fourmilière... Au programme : coups bas, intrigues, trahisons... Je vous en dirai plus à la sortie du roman, en avril prochain !

J'ai aimé raconter les aventures de mes personnages sur un ton plus moderne, avec des anachronismes assumés (pour lesquels ma référence est le Marie-Antoinette de Sofia Coppola qui n'avait pas hésité à intégrer des éléments modernes dans son film, comme des Converse... J'avais adoré cet univers !). 

Lire la suite...

Thank you South Africa

émeutes sowetoC'était il y a sept ans de cela... J'étais seule, dans ma petite chambre de Kloof Street, dans la charmante ville du Cap, après une journée ordinaire à l'université. Je me sentais loin de tout, mes proches me manquaient, je galérais avec cette thèse qui n'en finissait pas et me donnait du fil à retordre. Gros coup de blues à ce moment-là. Et pourtant, j'adorais cette ville, j'adorais - et adore toujours - l'Afrique du Sud, les sud-africains. J'aimais mon mode de vie et la qualité de vie que j'avais (le soleil, la mer, la joie de vivre des gens, une impression de vacances toute l'année). Mais il me manquait quelque chose... Et il fallut ce coup de déprime pour le réaliser : l'écriture. Comme beaucoup de petites filles, j'écrivais des histoires quand j'étais enfant. Cela n'a en soi rien d'exceptionnel. Tout le monde ou presque le fait. Ado, j'ai continué. Ces histoires ne valaient rien, et je pousserais des cris d'horreur si je les relisais. Puis, ce furent des poèmes, des nouvelles, des débuts de romans jamais terminés (faute de trouver mon style), et enfin, des scénarios de BDs... A 17 ans, j'entamais des études d'architecture, pour lesquelles je me donnais corps et âme, et c'est là que j'ai tout arrêté. Je n'avais plus le temps. Tout simplement.

Lire la suite...