Back Vous êtes ici : Accueil Mes publications

Mes publications

Comment tout a commencé...

Marie-Antoinette de Sofia Coppola

En mai 2006, Sofia Coppola sortait son film "Marie Antoinette". Appréciant le travail de cette réalisatrice, je suis naturellement allée le voir dans les salles obscures. Le personnage m'intéressait (j'avais, j'avoue, pas mal de préjugés sur elle à l'époque), la période m'intéressait, la réalisatrice m'intéressait, bref, tout était fait pour que j'adore le film. Eh bien, bizarrement, ce ne fut pas le cas ! Certes, les décors étaient magnifiques (ah, Versailles...), le parti pris d'insuffler de la modernité au sujet (bande-son rock, anachronismes volontaires, etc.) était original et intéressant... mais je me souviens avoir trouvé le film long. En bref, je n'ai pas été embarquée.

La focalisation sur le côté frivole de la reine m'a un peu agacée, car en dépit de mes préjugés, je savais bien que le personnage de Marie-Antoinette ne se résumait pas à cela. De plus, la romance avec Fersen, trop hollywoodienne à mon goût, ne m'a pas convaincue. Sans parler des erreurs historiques qui contribuent à renforcer l'image négative de la femme frivole et sotte qu'on lui attribue.

Lire la suite...

Les éditions Pierre Téqui

Log des éditions Téqui

L'éditeur de mon roman "Le destin d'une couronne" est Pierre Téqui, une maison d'édition catholique, fondée en 1865 par Guillaume Téqui, frère marianiste.  Rachetée en 1971 par Pierre Lemaire, Téqui poursuit son œuvre de "défense et de promotion de la famille". Avec une telle philosophie, nul doute que mon livre ait retenu son attention...

Lire la suite...

Les dessous d'une couverture

Couverture du destin d'une couronne

Je voudrais vous parler de la couverture de mon livre "Le destin d'une couronne" qui a beaucoup de succès. Aussi bien chez les jeunes que chez les moins jeunes, chez les néophytes que chez les spécialistes. 
Elle a été réalisée par l'illustrateur, Emmanuel Bazin.

Lire la suite...

Le destin d'une couronne : le choix d'un titre

Lorsque j'ai envoyé mon manuscrit à mon éditeur, celui-ci était sobrement intitulé "Marie-Antoinette, Louis XVI et leurs enfants" et sous-titré : "Une famille dans la Révolution". Ce titre avait le mérite d'être clair, mais il ne me convainquait pas totalement, car trop brut de décoffrage à mes yeux.

Trouver un titre est une tache moins évidente que l'on croit. C'est d'ailleurs la dernière chose que j'ai faite  durant le processus.
D'une part, il ne s'agit pas de résumer le livre en quelques mots, d'autre part, il ne faut pas qu'il en dise trop. Il faut aussi qu'il représente bien le l'ouvrage. Avec cela, il ne doit pas être trop obscur, mais assez mystérieux pour interpeller. Il doit être percutant, accrocheur, vendeur. Et pour un roman historique (même jeunesse), il doit être sérieux. A bannir donc, les "Cosmétique de l'ennemi" (A. Nothomb), "Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part" (A. Gavalda) ou autres "Et si c'était vrai ?" (M. Lévy).

 

Lire la suite...

Un ouvrage "très agréable à lire"

L'année 2010 commence bien, un manteau blanc recouvre la ville et je viens de recevoir une recension positive de la revue Action familiale et scolaire
Je vous en livre les extraits les plus importants :

Lire la suite...

Retours positifs pour "Le destin d'une couronne"

Livre avec stylo

Les retours sur mon roman "Le destin d''une couronne" sont très positifs. :) Voici les qualificatifs qui m'ont été donnés à propos de mon livre :

- captivant/passionnant

- bien écrit

- émouvant (la dignité de la famille royale face à son destin est jugée exemplaire)

- riche sur le plan historique

Lire la suite...

Didier Rochard aime "Le destin d'une couronne"

excellent.jpg

J'ai rencontré Didier Rochard, journaliste de Radio Courtoisie qui s'intéresse aux questions d'histoire. Il s'est montré très enthousiaste vis-à-vis du Destin d'une couronne et n'a cessé de le recommander. C'est assez flatteur car Didier Rochard a déjà rencontré d'éminents historiens ayant écrit sur la famille royale.

Lire la suite...