Back Vous êtes ici : Accueil Life and style Thanksgiving : remercier Dieu et les Indiens

Life and Style

Thanksgiving : remercier Dieu et les Indiens

thanksgivingComme tous les ans, les Américains fêtaient Thanksgiving en ce 4e jeudi de novembre, autour d'une dinde et en famille. Dans toutes les séries US, on a souvent droit à l'épisode de Thanksgiving (comme l'épisode d'Halloween ou de Noël). Mais quel est le sens et l'histoire de cette fête, typiquement nord-américaine, qui a Outre-Atlantique autant d'importance que Noël ?

L'origine de Thanksgiving (que l'on peut traduire par "Action de grâce") remonte au XVIIe siècle, à l'époque des premiers colons. En 1620, une centaine de dissidents anglais débarquent sur le sol américain à bord du Mayflower. On les appelera les Pères pèlerins (Pilgrim Fathers) : ils fondèrent une communauté dans la baie de Plymouth, dans le Massachussetts. Hélas, les conditions d'hygiène déplorables et la faim emportèrent de nombreuses âmes. La moitié des arrivants périrent de scorbut.
C'est l'intervention d'un autochtone nommé Squanto qui, avec l'aide de sa tribu, les Wampanoags, que les survivants durent leur salut. Les Indiens offrirent de la nourriture aux colons, leur apprirent à pêcher, à chasser et à cultiver le maïs.
Un an plus tard, en 1621, les survivants fêtèrent leur première récolte en décrétant trois jours d'Action de grâce et invitèrent les Wampanoags à partager un repas afin de les remercier pour l'aide qu'ils leur avaient apporté. Des dindes sauvages et des pigeons furent offerts.

 

Les Pères pèlerins tinrent une célébration encore plus grande de Thanksgiving en 1623, où la récolte fut meilleure encore. Au cours du XVIIIe siècle, les colonies observèrent généralement les jours de Thanksgiving. Ce n'était pas un jour marqué par un festin abondant comme aujourd'hui, mais un jour de prières et de jeûne.
La première proclamation nationale de Thanksgiving fut donnée par le Congrès continental en 1777. En tant que Président, le 3 octobre 1789, George Washington créa le premier Thanksgiving Day décrété par le gouvernement national des États-Unis d'Amérique.
Au milieu de la Guerre de Sécession, en 1863, le Président Abraham Lincoln proclama Thanksgiving comme une fête nationale. Thanksgiving jouait un rôle d'union nationale entre les différents états.
La date des festivités telle qu'on la connait aujourd'hui a été arrêtée en 1939 durant la Grande Dépression par Franklin Roosevelt. Depuis lors, c'est tous les quatrièmes jeudi de novembre que les Américains célèbrent Thanksgiving.

thanksgiving

Pour les Pèlerins évangéliques, ce n'était pas tant aux Indiens Wampanoags que les colons devaient leur salut, mais aussi et surtout grâce à la miséricorde divine ayant permis aux hommes de survivre au Nouveau Monde. Aussi, bien que la journée d'Action de grâce soit devenue une fête laïque car intimement liée à l'histoire des États-Unis, elle est pour les Chrétiens américains une célébration religieuse d'importance.
Pour certains Indiens en revanche, ce jour représente le point de départ des guerres indiennes. En 1676, le gouverneur de Charlestown profita même de ce jour pour célébrer une victoire sur les autochtones. Depuis les années 1970, des manifestations sont parfois organisées en mémoire des Amérindiens massacrés. 

Au Canada, le Parlement du Canada décrétait en 1957 Thanksgiving comme « Une journée pour rendre grâce au Dieu tout-puissant des bienfaits dont jouit le peuple du Canada... ». Des colons français, s’étant installés au Canada avec l’explorateur Samuel de Champlain, organisaient de grandes fêtes pour rendre grâce à Dieu. Durant ces repas, ils partagaient volontiers leur nourriture avec leurs voisins autochtones.

repas de Thanksgiving

Voici le menu-type d'un repas de Thanksgiving à l'américaine :

   Soupe au potiron
   Œufs mimosa
   Dinde farcie
   Purée de pommes de terre
   Purée de patates douces
   Purée de rutabagas
   Sauce ou gelée de canneberges
   Farce (parfois aux marrons, huîtres, saucisses, pommes, etc.
   Pain de maïs
   Haricots verts en daube
   Maïs en épis
   Tarte aux pommes
   Tarte à la noix de pécan
   Tarte aux patates douces
   Tarte à la citrouille
   Jus de pomme
   Petits pains
   Bière
   Gâteau au potiron
   Bacon

Le sens de cette fête me plaît bien, même si comme Noël et d'autres, elle a été récupérée par le marketing pour devenir une fête de la consommation. Il n'empêche que je trouve bon et sain de remercier, d'avoir de la gratitude, et d'être reconnaissant pour tout ce que nous avons. (car nous avons beaucoup, malgré ce que nous croyons)

Crédits photo : Melty.fr, Frenchies in Lex, BBC America

Vous avez aimé cet article ? Cliquez sur "J'aime" pour devenir fan de la page Facebook de "La Chambre d'Ambre", être informé/e des actualités du site, découvrir des photos et des liens inédits.

Vous aimerez peut-être :