Back Vous êtes ici : Accueil Gastronomie Une petite histoire de la fève des rois

Gastronomie

Une petite histoire de la fève des rois

feve des rois galetteC'est en Egypte, vers 2000 av. JC que la fève, légumineuse d'Afrique et d'Asie, fait son apparition. Elle fit longtemps partie des ingrédients de la nourriture populaire. Sous l'Antiquité, on la considérait comme un symbole de bonheur et de fécondité. Censée favoriser la chance et la fortune, on l'offrait donc comme aliment lors des mariages.

Au Moyen Age, en Europe, on utilisait la fève comme jeton de vote pour désigner un "roi, c'est-à-dire une personne chargée de représenter le peuple auprès de l'autorité seigneuriale ou ecclésiastique.

C'est au XIXe siècle qu'arrivent en France de minuscules poupées de porcelaine, appelées les "baigneurs", fabriquées en Saxe. En 1874, un pâtissier eut l'idée de remplacer la fève végétale par ces sujets.

Après la Première Guerre mondiale, la ville de Limoges (célèbre pour sa porcelaine) produisait les fèves en porcelaine de Saxe, jusqu'à l'arrivée de la fève en plastique qui remplaça peu à peu les fèves en porcelaine. Limoges Castel, principal spécialiste de la fabrication des fèves en porcelaine, cessa définitivement sa production en 1988.

Pour célébrer le bicentenaire de la Révolution française, Joseph Perron fit créer en 1989 des fèves en porcelaine représentant des sujets de la Révolution. Désormais, la fève devint objet de collection, et à la fin du XXe siècle, les fèves sous licence firent leur apparition.

Au XVe siècle, la galette était offerte gracieusement par les boulangers à leurs clients, le jour de l'Epiphanie. Chaque galette renfermait une fève. Celui qui la découvrait dans sa part devait à son tour offrir une galette identique (qu'il devait payer) pour régaler ceux avec lesquels il avait partagé la première.

Jolie coutume, non ?

Pour tout savoir sur l'histoire de la galette des rois, lisez mon article La galette des rois : du gâteau antique à un produit industriel

 

Source : Historia n°446 - Janvier 1984

 

 

 

Vous avez aimé cet article ? Cliquez sur "J'aime" pour devenir fan de la page Facebook de "La Chambre d'Ambre", être informé/e des actualités du site, découvrir des photos et des liens inédits.

Vous aimerez peut-être :