Mon dernier livre

Ebook gratuit

Mon site de romancière

Visitez mon site d'autrice : www.lovalloyd.com

Recherche

Abonnez-vous aux articles

Back Vous êtes ici : Accueil Rois & reines Le yacht Standart, la "maison sur l'eau" de Nicolas II

Rois & reines

Le yacht Standart, la "maison sur l'eau" de Nicolas II

Le yacht du tsar Nicolas II, le Standart, était le navire le plus luxueux de l'Empire russe. Découvrez en images le somptueux bateau que le dernier tsar de Russie appelait sa "maison sur l'eau".

Le Standart, yacht de Nicolas II

 

Le navire préféré de Nicolas II 

Pendant plus de vingt ans, le Standart était l'un des navires les plus beaux de son temps. La famille Romanov voyagea à son bord de la Finlande aux côtes de Crimée. 

Le Standart fut créé au Danemark en 1893 pour l'empereur Alexandre III, mais c’est son fils Nicolas II, qui accéda au trône en 1894, qui commença à l'utiliser. Long de 122,3 mètres et large de 15,4 mètres, l'un des plus grands yachts de l'époque ressemblait à un croiseur. Il était équipé d'une machine à vapeur.

 

 

Un palais flottant

Dans son ouvrage Dix ans sur le yacht impérial Standartl'officier Nikolaï Sabline le décrivait comme « un palais flottant avec des bureaux, des directions, des quartiers généraux et de nombreux courtisans ». Selon lui, la décoration intérieure du navire était « dans un goût strictement anglais, sans dorure, ni ornements, ni stuc, mais cette simplicité, ce bon goût étaient et paraissaient beaucoup plus riches que n’importe quel luxe ».

standart

Un des salons du bateau

Le yacht du tsar comportait plusieurs cabines pour la famille impériale, les grands-ducs et les princesses, les invités de haut rang de l'empereur, les serviteurs et l’équipage. A ces cabines s'ajoutaient une salle à manger avec une table pour 75 personnes, une chapelle, un bureau pour Nicolas II et de nombreux locaux pour les besoins du régime. L'équipage comptait parfois jusqu'à 373 personnes...

yacht nicolas II

Une des cabines

Le bureau de Nicolas II


Des voyages de plaisance

L'itinéraire de vacances préféré des Romanov longeait la côte finlandaise. A bord du Standart, les Romanov pouvaient goûter à une vie familiale tranquille. Ils descendaient régulièrement à terre pour pique-niquer, se promener dans les bois et cueillir des baies. Un jour, le tsar sonna à la porte du propriétaire d'un domaine côtier finlandais pour lui demander la permission de jouer au tennis sur son court, un sport qu’il adorait. 

L'ensemble du navire était un gigantesque terrain de jeu pour les enfants de Nicolas II, dont la sécurité était assurée par des marins affectés à leur service. Pour le divertissement des adultes, il y avait des fanfares et des joueurs de balalaïka. Des feux d'artifice étaient parfois tirés sur le pont.

Nicolas II et ses filles à bord du Standart 

 

Des invités prestigieux

A bord du navire, Nicolas II n'était pas coupé du monde extérieur. Chaque jour, un bateau de messagerie lui apportait des dépêches et des rapports, ainsi que la presse du jour. Des fonctionnaires venaient également rencontrer l'empereur. 
Le Standart effectua également des visites dans les principaux ports européens et passa beaucoup de temps en mer Noire, au large des côtes de Crimée. Le yacht impérial reçut des invités de marque comme le roi Gustave V de Suède, l'empereur allemand Guillaume II, les monarques britanniques Édouard VII et George V, ainsi que les présidents de la République française Armand Fallières et Raymond Poincaré.

yacht standart

La salle à manger familiale


Un triste destin après la guerre

La guerre sonna le glas de ce bateau prestigieux, dont le destin était intimement lié à celui de ses propriétaires. Pendant la Première Guerre mondiale, le tsar Nicolas II n'eut plus l'occasion de faire des voyages de plaisance. Le Standart navigua entre Saint-Pétersbourg et Helsinki comme navire de messagerie. Après l'effondrement de l'empire russe lors de la révolution bolchévique de 1917, le bateau fut rebaptisé en l'honneur du premier jour de la Commune de Paris : 18 mars.

En 1936, l'ancien yacht impérial fut converti en mouilleur de mines et intégra la flotte de la Baltique. Il participa à la Seconde Guerre mondiale et détruisit le premier sous-marin ennemi le 25 juin 1941.

Après la guerre, le navire fut utilisé comme caserne flottante, puis comme cible pour les tests de missiles de la marine soviétique. Il fut démantelé pour sa ferraille au milieu des années 1960.


A lire sur un sujet similaire : Les derniers Romanov : la vie de Nicolas II, Alexandra Feodorovna et leurs enfants


Source : Russia Beyond