Back Vous êtes ici : Accueil Lieux de rêve La Petite Venise : quand le château de Versailles avait sa flotte de bateaux

Lieux de rêve

La Petite Venise : quand le château de Versailles avait sa flotte de bateaux

Saviez-vous qu'il existait, au sein du parc du château de Versailles, un quartier aujourd'hui disparu,  nommé  "La Petite Venise" ? Construit sous le règne de Louis XIV, la Petite Venise était un ensemble de bâtiments, situé à l'extrémité orientale du Grand Canal, près du bassin d'Apollon, à mi-chemin entre Trianon et le château de Versailles. Il était destiné à abriter les logements et le chantier de construction du personnel travaillant au maniement, à l'entretien et à la construction de la flottille naviguant sur le Grand Canal.

La flotte du Grand Canal

L'ensemble des bâtiments de la Petite Venise fut construit selon les standards de l'architecture militaire de l'époque : une forme rectangulaire fermée avec une cour intérieure centrale répartie en différentes zones d'activité (logement, stockage, ateliers).

Le nom de "Petite Venise" fut attribué à ce quartier en référence aux quatre gondoles vénitiennes offertes par le Doge de Venise - avec leur gondoliers - au Roi-Soleil. Outre des gondoles, le Grand Canal accueillait toute une flottille de bateaux royaux : un trois-mâts (« Le Grand Vaisseau »), une galère, des chaloupes, des galiotes, des brigantins et deux yachts d'Angleterre. C'était un petit port en réduction. Ces bateaux typiques des régions françaises ou de pays étrangers étaient fabriqués dans leur lieu d'origine, démontés puis acheminés à la Petite Venise où ils étaient ré-assemblés. Des matelots, des charpentiers et des calfats travaillaient donc en permanence sur ces embarcations, faisant de ce quartier de Versailles un chantier naval.

Cette flottille avait pour but de souligner la grandeur du Roi-Soleil et le prestige de sa Marine. Les bateaux du Grand Canal étaient utilisés pour distraire la Cour, mais aussi pour aider au développement de la qualité de la marine de Louis XIV. Ils avaient un but décoratif, car ils agrémentaient les pièces d'eau. Ainsi étaient représentés nombre de types de bateaux utilisés dans le royaume, comme la yole, la chaloupe biscaïenne ou le Heu. Ils servaient également pour les promenades des courtisans, accompagnés ou non de la musique d'orchestres embarqués eux aussi à bord.

La flottille participait aussi au perfectionnement de la Marine royale. Par exemple, Le Modèle, fut construit pour servir de modèle à une série de bâtiments, avant d'être transporté à Versailles. L'utilisation d'un modèle permettait de réduire les risques que soient construits des vaisseaux aux piètres qualités nautiques. La présence de la flottille incita aussi les inventeurs à proposer leurs idées au roi. C'est ainsi que fut proposé l'un des premiers modèles de navire à aubes ou encore un bateau pliant.

Dans mon roman Signé Versailles, l'héroïne, Jeanne, se rend à la Petite Venise où elle a la chance de monter dans une gondole. C'est un moment magique pour elle. Elle est fascinée. De nos jours, il n'y a plus de gondoles à Versailles, mais à défaut, on peut faire de la barque sur le Grand Canal, à un tarif très raisonnable (activité testée et approuvée !). De quoi se replonger dans le passé de ce lieu qui connut des jours glorieux au temps de Louis XIV, notamment lors des fêtes de nuit qui étaient somptueuses...

 

Source : https://andrelenotre.com/flotille-du-grand-canal-et-de-la-piece-deau-des-suisses/

Image 1 : Wikimedia Commons

Vous avez aimé cet article ? Cliquez sur "J'aime" pour devenir fan de la page Facebook de "La Chambre d'Ambre", être informé/e des actualités du site, découvrir des photos et des liens inédits.

Vous aimerez peut-être :