Back Vous êtes ici : Accueil Life and style L'histoire de la chasse aux oeufs de Pâques

Life and Style

L'histoire de la chasse aux oeufs de Pâques

Pâques est l'une des plus importantes fêtes chrétiennes. En France, l’œuf de Pâques est un symbole de cette célébration catholique qui commémore la résurrection du Christ et sa sortie du tombeau, à l'image du  poussin qui sort de l’œuf. Une légende orthodoxe raconte que Marie-Madeleine serait allée annoncer à l’empereur Tibère la résurrection de Jésus. Devant le scepticisme de ce dernier, l’œuf qu’elle tenait en main se serait alors teint en rouge. Les célébrations de Pâques mettent fin au Carême, une période de jeûne de 40 jours durant laquelle les Chrétiens d'autrefois ne s’autorisaient qu’un repas par jour, le soir, sans viande ni œuf, laitage ou vin. Pâques correspond également à une fête païenne qui célébrait le retour de la lumière et du printemps, après de longs mois d’hiver. D'où vient la coutume de la chasse aux œufs de Pâques ?

Les œufs de Pâques : une tradition très ancienne

La coutume consistant à s’offrir des œufs au printemps remonte à l’Antiquité. Les Perses et les Égyptiens s'offraient des œufs de poule décorés  en guise de porte-bonheur. L’œuf était synonyme de renouveau. La tradition de l’œuf de Pâques a été constatée chez les Chrétiens coptes dès la fin du Ve siècle (Chrétiens du Moyen-Orient). Chez les chrétiens orthodoxes, la décoration des œufs de Pâques commence avant le jour de Pâques, dès le Jeudi saint. Le premier œuf décoré, qu'on peint en rouge vif,  doit avoir été pondu le Jeudi saint. On le conserve comme porte-bonheur. Les œufs suivants sont peints en rouge ou dans d'autres couleurs, et décorés de motifs vifs. Le dimanche de Pâques, on en échange avec ses proches, en se saluant par l'invocation : « Christ est ressuscité ! ».

On situe la tradition des œufs de Pâques en France en Alsace, au XVe siècle. Une légende dit que l’origine des œufs de Pâques en France serait liée à l'interdiction de consommer des œufs pendant le Carême : les poules continuant de pondre au cours de cette période, afin d’écouler le stock d’œufs accumulés, les fidèles les décoraient, puis se les offraient.

La décoration des œufs de Pâques : un art

Dans les pays orthodoxes d'Europe de l'Est, la décoration des œufs de Pâques est un véritable art. En Ukraine, par exemple, on utilise de la teinture et de la cire pour décorer les œufs. Dès la Renaissance, l’usage d’offrir des œufs précieux apparut dans les cours royales. Les œufs étaient richement ornés, et contenaient parfois une surprise. Édouard Ier d’Angleterre faisait décorer des centaines d’œufs à la feuille d’or pour les distribuer à sa famille. Louis XIV faisait bénir de grandes corbeilles d’œufs dorés qu'il remettait aux courtisans et à ses domestiques. La fille de Louis XV reçut en cadeau des œufs peints par Watteau et Lancret. À la fin du XIXe siècle, à la cour impériale de Russie, le tsar Nicolas II offrait à son épouse et à sa mère des œufs de Fabergé à Pâques, fabriqués par le joaillier Pierre-Karl Fabergé. Les œufs de Fabergé sont de véritables pièces d’orfèvrerie en or et ornées de pierres précieuses, considérés comme des chefs-d’œuvre de joaillerie, et célèbres dans le monde entier.

La chasse aux œufs de Pâques en chocolat

La tradition de chasser les œufs date d'il y a longtemps. Dans certains pays comme l'Allemagne, l'Autriche, la Suisse ou l'Angleterre, on considérait que c’était un lièvre qui apportait les œufs et les déposait dans le jardin : le lièvre de Pâques. Ce lièvre ou lapin était pour les Chrétiens un symbole de fécondité, d’origine du monde et de perpétuité des êtres. Selon les régions en France, l’histoire diffère : ce sont soit les cloches de Pâques, soit le lapin de Pâques qui apportent les œufs. D'où la coutume de les chercher en organisant des chasses aux trésors ! En Angleterre, les enfants font même le tour du voisinage pour quémander des gourmandises.
L'idée de percer les œufs d’un côté et d’en vider le contenu pour les remplir de chocolat remonterait au XVIIIe siècle. Dans les années 1830, l’apparition des moules et les nouvelles techniques de travail de la pâte de cacao démocratisent et généralisent les œufs en chocolat qui sont désormais au centre des festivités pour leur côté gourmand et festif.

 

Sources images : Pixabay, Wikipédia

Vous avez aimé cet article ? Cliquez sur "J'aime" pour devenir fan de la page Facebook de "La Chambre d'Ambre", être informé/e des actualités du site, découvrir des photos et des liens inédits.

Vous aimerez peut-être :