Back Vous êtes ici : Accueil Rois & reines

Rois & reines

30 choses à savoir sur le prince William

prince william portrait officielLe 21 juin 2012, c'était la fête de la musique, mais c'était aussi l'anniversaire du prince William, qui célébrait ses 30 ans. Pour passer le cap de la trentaine, son épouse, Kate Middleton, lui a concocté un anniversaire-surprise auquel elle a convié ses amis les plus proches. Le but de la fête ? Qu'il se remémore ses années étudiantes, selon le journal The Sun. Un ami de Kate raconte : "elle a passé des semaines à planifier la soirée. William ne pouvait pas croire qu'il avait déjà trente ans, alors Kate a eu l'idée d'inviter tous ses vieux amis et comme Wiliam est très triste que sa mère ne soit pas là pour le voir passer le cap des trente ans, Kate lui a rendu hommage dans un discours."

Et vous ? Connaissez-vous vraiment l'héritier royal ? Voici 30 choses qu'il faut savoir sur lui.

1. William Arthur Philip Louis Mountbatten-Windsor est né le 21 juin 1982, à Londres. C'est le fils aîné du prince Charles de Galles, héritier du trône britannique, et de Lady Diana, née Diana Spencer, ainsi que le petit-fils de la reine Élisabeth II et du prince Philip, duc d'Édimbourg.

2. C'est le premier hériter de la couronne à être né dans un hôpital.

3. Après son père, le prince Charles, William est le second dans l'ordre de succession du royaume.

4. Depuis son mariage en 2011, son appellation est : Son Altesse royale le duc de Cambridge, comte de Strathearn et baron Carrickfergus. Avant 2011, c'était : Son Altesse royale le prince William Arthur Philip Louis de Galles.

5. Comme tous les princes et princesses de la famille royale britannique qui sont altesses royales, William n'a pas de nom de famille, selon un usage ancien. Toutefois, le patronyme de la dynastie est, officiellement, Mountbatten-Windsor.

Lire la suite...

Elizabeth II est avare... mais pour la bonne cause

MaundyMoneyWakefieldQE2Sous l'Ancien Régime, les têtes couronnées étaient généralement considérées - à tort ou à raison - comme follement dépensières. Marie-Antoinette se voyait ainsi affublée du sobriquet haineux de "Madame Déficit" (bien qu'elle ne fût pas une souveraine plus dépensière qu'une autre, loin s'en faut...). Qu'en est-il des monarques actuels ?

La fortune de la reine Elizabeth II est estimée à 500 millions d'euros. Un citoyen ordinaire pourrait la considérer comme riche, mais à l'exception de deux domaines en Ecosse et dans le comté de Norfolk, tous les palais et propriétés royales appartiennent à l'Etat. De même que ses bijoux.

La reine vit en partie aux dépens du contribuable (la monarchie britannique encaisse annuellement 49 millions d’euros du Trésor). Sans cet argent public, la famille royale ne pourrait assurer les coûts générés par sa sécurité, l'entretien des palais et ses voyages à l'étranger. Les deniers publics ne suffisent même pas pour rénover le palais de Buckingham, qui commence à tomber en ruine.

Lire la suite...

Le parc de Bagatelle et le comte d'Artois

P1200450_2Connaissez-vous les jardins de Bagatelle, à Paris ? Ce parc, niché au coeur du bois de Boulogne, est un des quatre pôles du jardin botanique de la Ville de Paris.
Outre le fait d'être superbe, il est surtout connu pour son histoire farfelue : Bagatelle était surnommé la "Folie d'Artois" car il est né d'un pari entre Marie-Antoinette et son beau-frère, le comte d'Artois, cadet de Louis XVI.

Comme beaucoup de parcs actuels, Bagatelle était à l'origine un château. Au XVIIIe siècle, on appelait ce type de petits châteaux des "folies"...

Lire la suite...

Bijoux de reines

perles_anne_d_autricheEn ces jours radieux, un post pour le plaisir des yeux... Voici quelques bijoux royaux et leur histoire.

Pour commencer, un bijou du XVIIIe siècle, dont l'histoire est romantique. On dit que c'est pour imiter le merveilleux sourire de sa bien-aimée, Madame de Pompadour, que Louis XV demanda à ses joailliers de tailler un diamant ayant la forme allongée de son sourire.

Lire la suite...

Un mariage princier : Grace Kelly et Rainier III

Rainier et Grace KellyLe 18 avril 1956, à onze heures, la salle du trône du palais de Monaco accueille la cérémonie civile du mariage de l'actrice américaine Grace Kelly et du prince Rainier de Monaco.
Elle dure à peine un quart d'heure. La mariée est sublime, dans sa robe de dentelle d'Alençon rose thé, à jupe évasée sous les hanches. Une robe dont  était inspirée celle de Kate Middleton, en dentelles également.
Le prince et la princesse sont tendus et émus. Par cette union prestigieuse, Grace Kelly devient la femme la plus titrée d'Europe :  "Duchesse de Valentinois, de Mayenne, de Mazarin, princesse de Château-Porcière, marquise des Baux, comtesse de Carlades, de Torigni, de Ferrette, de Belfort, de Thann et de Rosemont, baronne de Saint-Lô..."

 

Lire la suite...

Le mariage de l'impératrice Sissi

sissiDepuis que j'ai lancé mes nouveaux sites, "Joli PACS" et "Les belles fêtes", je suis à fond dans le thème "réceptions". ;) C'est simple, je pense fêtes matin, midi et soir (pour les besoins des blogs, bien sûr, car je compte les mettre à jour très régulièrement). Et si on parlait mariage ?
On dit que le mariage est censé être le plus beau jour de notre vie. Je ne sais pas d'où ça vient : pourquoi le mariage devrait être le plus beau jour de notre vie ? Comme si se marier était un but en soi... Et puis, quelle pression pour les futurs mariés que ce jour soit le plus beau ! (ce qui explique peut-être pourquoi certains sont prêts à dépenser des sommes folles pour leurs noces...)
Moi, je serais plutôt comme Grace de Monaco, le plus beau jour de ma vie n'a pas été mon mariage (bien qu'il fût très beau), mais la naissance de mon petit monsieur. Mais à l'époque, je ne le savais pas encore. Ce jour, c'était le début de quelque chose, quelque chose qui change la vie, une révolution personnelle. ;)
Bref, revenons à nos moutons reines. Pour l'impératrice Elisabeth de Wittelsbach, que l'on connaît plus communément sous le nom de Sissi, le jour de son mariage fut plutôt un cauchemar.

Lire la suite...

Robes de mariées de reines : de Marie-Antoinette à Elizabeth II

 

Marie-Antoinette se maria le 16 mai 1770, à l'âge de quatorze ans. Elle portait ce jour-là une éclatante robe à paniers en brocart blanc. Son époux, le dauphin, Louis Auguste, était quant à lui sanglé dans un habit d'or rehaussé de diamants, et arborait le cordon bleu du Saint-Esprit.

Mariage de Marie-Antoinette

Lire la suite...

Marie-Antoinette et les enfants

Marie Antoinette et Armand

Marie-Antoinette adorait les enfants. Dès son arrivée à Versailles, faisant fi de toute étiquette, elle s'amuse à jouer avec le fils d'une de ses dames, Madame de Misery. Elle n'a que quatorze ans...

En 1776, la reine est émue par le sort d'un petit paysan orphelin qui faillit être renversé par son carosse. L'enfant s'appelle François-Michel Gagné. La souveraine le renomme Armand, le traite comme un prince, lui offre une éducation soignée et le fait même déjeuner à sa table. Sa protection s'étend à toute la famille du garçon. Ainsi, l'un de ses frères, Denis, est nommé violoncelliste du roi en 1787, et la reine lui envoie de l'argent pour l'aider dans sa carrière. Sa soeur, Marie-Madeleine, mariée après l'exécution de la reine, touche encore, d'après Jean Chalon, 3000 livres provenant des sommes données par la "Veuve Capet".

Hélas, Armand oubliera la protection de sa bienfaitrice et prendra fait et cause pour la Révolution. En 1792, il devient, selon Madame Campan, "le terroriste le plus sanguinaire de Versailles", sans doute par crainte de se voir reprocher le patronage royal dont il bénéficia. Il est tué à la bataille de Jemappes.

Lire la suite...

Louis XVI et la pomme de terre

 

Pomme de terre
En tant que roi, Louis XVI est méprisé par beaucoup, et pourtant, il adopta nombre de mesures pour contribuer au bonheur du peuple : création du mont-de-piété pour décourager l’usure et venir en aide aux petites gens, abolition du servage, de la question préparatoire et préalable (torture), construction à ses frais d'infirmeries « claires et aérées » dans les prisons, j'en passe et des meilleures...
Il fut d'ailleurs le premier gouvernant à employer l’expression de « justice sociale ». Mais ce n'est pas le sujet, j'aurai l'occasion d'y revenir. :)
Je voulais parler aujourd'hui de la pomme de terre, qui doit sa popularité à... Louis XVI.

Lire la suite...