La Chambre d'Ambre

Back Vous êtes ici : Accueil Rois & reines 51 choses à savoir sur la princesse Diana

Rois & reines

51 choses à savoir sur la princesse Diana

DianaAprès le fils, voici la mère. C'est aujourd'hui l'anniversaire de la naissance de Lady Diana, qui aurait fêté ses 51 ans si elle avait survécu. Le 31 août prochain sera le 15e anniversaire de sa mort. J'ai donc décidé de consacrer un article à cette dame qui fut, plus qu'une princesse, une véritable icône de notre temps.

1. Diana Frances, née Spencer, princesse de Galles, est née le 1er juillet 1961. Elle était la première épouse du prince Charles, et la mère des princes William et Harry, respectivement second et troisième dans l'ordre de succession au trône.

2. Diana était issue d'une grande famille aristocratique anglaise, les Spencer. Cette famille est l'une des plus anciennes et importantes du royaume, proche de la famille royale pendant plusieurs générations. Diana était une descendante de Charles II d'Angleterre et par lui, descendante d'Henri IV, roi de France.

3. C'était la quatrième d'une fratrie de 5 enfants. La famille Spencer espérait qu'elle fût un garçon pour perpétuer le titre des Spencer. En effet, leur troisième enfant, un garçon, décéda quelques heures après sa venue au monde, un an avant la naissance de Diana.

4. La famille espérant un garçon, aucun prénom ne fut choisi avant une semaine. Finalement, ce fut Diana Frances qui furent retenus, par rapport à une ancêtre des Spencer, et à la mère de Diana, prénommée Frances.

5. Quand elle eut sept ans, ses parents se séparèrent.

6. Diana reçut le titre de "Lady" quand son père hérita du titre de "comte Spencer" le 9 Juin 1975.

7. Diana était jugée timide durant son enfance.

8. Elle s'intéressait à la musique et à la danse. Elle voulait être ballerine professionnelle au sein du Royal Ballet. Elle étudia la danse mais devint trop grande pour cette profession.

9. Elle ne fut pas une élève très brillante. Mais elle avait un talent particulier pour la musique et fut une excellente pianiste.

10. Elle excellait également à la nage et à la plongée.

11. Elle ne fut jamais très bonne cuisinière.

12. Elle adorait les enfants, et travailla à l'école Young England School, à Knightsbridge.

13. Au début des années 80, le prince Charles, déjà trentenaire, avait la pression de se marier. Il avait auparavant brièvement fréquenté Sarah, la soeur aînée de Diana, dans les années 70. Il connaissait donc cette dernière.

14. Pour satisfaire sa famille et en particulier son grand-oncle, Lord Mountbatten, sa prétendante devait obéir à certains critères : être d'extraction aristocratique, célibataire et, de préférence, vierge et protestante. Diana répondait à ces exigences.

15. Camilla Parker Bowles, une précédente liaison du prince Charles (qui sera plus tard sa seconde épouse), l'aida à fixer son choix sur Diana, alors âgée de dix-neuf ans. Lord Mountbatten avait rejeté Camilla Parker Bowles en raison de son âge (elle est l'aînée du prince de 16 mois) et de son extraction insuffisamment aristocratique.

16. Durant l'été 1980, le prince Charles considéra sérieusement Diana comme une potentielle épouse, lorsqu'ils se revirent lors d'un week-end à la campagne. Il l'invita ensuite en week-end à Cowes sur le yacht royal Britannia, et à Balmoral, la résidence écossaise de la famille royale. Lady Diana fut bien reçue par Elizabeth II, le duc d'Edimbourg et la reine-mère.

17. Le prince de Galles fit sa demande en mariage le 6 février 1981, mais les fiançailles furent tenues secrètes jusqu'à l'annonce officielle par Buckingham Palace le 24 février 1981.

18. Diana choisit comme bague de fiançailles une bague en or blanc de 30 000 livres (£94 800 actuellement), composée de 14 diamants entourant un saphir de 18 carats, similaire à la bague de fiançailles de sa mère. Elle fut confectionnée par Crown jewellers Garrard. En 2010, elle devint la bague de fiançailles de Kate Middleton. Le prince William déclara à ce propos : "C'était ma façon de faire en sorte que ma mère ne rate pas ce jour, l'émotion et le fait que nous allons passer le reste de notre vie ensemble". Comme c'est mignon... ;)

19. A vingt ans, Diana devint par son mariage avec le prince Charles Son Altesse Royale la princesse de Galles, la femme au rang le plus élevé au Royaume-Uni, après la reine et la reine-mère.

Princess-diana-royal-ceremony

20. Les noces eurent lieu le mercredi 29 juillet 1981 à la cathédrale Saint-Paul de Londres (et non l'abbaye de Westminster généralement utilisée pour les mariages royaux, car plus grande), devant 35 000 invités et 750 millions de téléspectateurs dans le monde. Diana était la première anglaise mariée avec un héritier présomptif au trône britannique depuis 1659, date à laquelle Anne Hyde épousa le Duc de York, le futur Jacques II d'Angleterre.

21. Le mariage était décrit par les médias comme un mariage de conte de fées. 600 000 personnes se massèrent dans les rues pour apercevoir la mariée. Deux anecdotes au sujet de la cérémonie religieuse : Diana inversa l'ordre des prénoms de son mari et dit "Philip Charles Arthur George". De plus, elle ne dit pas qu'elle allait lui "obéir", un voeu traditionnel que le couple rejeta. Cela suscita beaucoup de commentaires.

22. Dans l'aile privée Lindo Wing de l'hôpital St Mary's, Diana accoucha naturellement de son premier fils, le prince William, le21 juin 1982.

23. Après (voire quelque temps) avant la naissance de William, Diana eut une dépression, devint boulimique et on dit qu'elle tenta de se suicider plusieurs fois. Pour certains, son comportement était un appel au secours.

24. Un second fils, Henry Charles Albert David, naquit deux ans plus tard, le 15 septembre 1984.

princess-diana-william-harry25. Même ses plus ardents détracteurs reconnaissent que Lady Diana était une mère aimante, dévouée et attentionnée. Elle s'investissait énormément pour ses enfants. C'est elle qui choisit leur premier prénom, leurs écoles, leurs vêtements, leurs sorties. Elle évinça une nanny de la famille royale pour sélectionner elle-même sa nounou. Elle tenait à emmener ses fils à l'école aussi souvent que son emploi du temps le permettait. Elle négocia également le planning de ses devoirs publics en fonction de ses enfants.  

26. La ruine de son mariage au milieu des années 1980 fut un événement que la presse internationale commença d'abord par étouffer, puis à sensationnaliser. Le prince et la princesse de Galles s’adressaient à la presse par le truchement de leurs amis en s'accusant l'un et l'autre d'adultère. Charles renoua avec Camilla Parker Bowles, tandis que Diana eut des liaisons avec plusieurs hommes, dont James Gilby, James Hewitt et Oliver Hoare.

27. En décembre 1992, le premier ministre John Major annonça leur séparation à la Chambre des Communes. En 1995, elle accorda une interview à  la BBC et évoqua sa vie amoureuse. "Nous étions trois dans ce mariage", dit-elle à propos de son ménage.

28. Le divorce fut prononcé le 28 août 1996. Diana perdit le titre d'Altesse Royale et devint Diana, Princesse de Galles, une distinction honorifique. Elle reçut une indemnité de plus de 10 millions de livres et une pension. Son fils, le prince William, la réconforta, lui qui souhaitait qu'elle garde le titre d'Altesse Royale. Il lui dit : "Don't worry, Mummy, I will give it back to you one day when I am King." ("Ne t'en fais pas, Maman, je te le redonnerai un jour quand je serai roi". How sweet. :)

29. Buckingham Palace considère toujours Diana comme membre de la famille royale britannique, en tant que mère du deuxième et du troisième héritier du trône britannique.

30. Un an avant le divorce, le duc d'Edimbourg avait mis en garde la princesse : "If you don't behave, my girl, we'll take your title away." ("Si vous ne vous comportez pas bien, ma fille, nous vous retirerons votre titre." Ce à quoi elle répondit : "My title is a lot older than yours, Philip". ("Mon titre est bien plus ancien que le vôtre, Philippe")

31. Vers la fin des années 1980, Lady Di se fit connaître pour son soutien à des causes humanitaires telles que l'aide aux victimes du sida ou la lutte contre l'emploi des mines antipersonnelles. Elle fut au côté de nombreuses personnalités comme Nelson Mandela, le Dalaï-Lama ou Mère Teresa.

32. En avril 1987, la princesse de Galles fut la première célébrité à être photographiée en touchant une personne atteinte du virus du sida. Lady Di s'est assise sur le lit d'un malade du sida et lui a serré la main. Elle voulait montrer qu'on ne contracte pas la maladie en touchant un séropositif, une croyance largement répandue à l'époque. Sa démarche contribua au changement de l'opinion publique envers les séropositifs. 

33. Elle partit en Angola, en janvier 1997 en tant que volontaire VIP de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, et visita des survivants de mines antipersonnelles, prit connaissance des projets de déminage organisés par le HALO Trust britannique et soutint les programmes d'éducation et de sensibilisation sur les dangers des mines.

diana_humanitaire34. Le monde entier a vu les photos de Diana sur un terrain miné, avec un casque de protection sur la tête et un gilet pare-balles. En août 1997, elle alla en Bosnie avec le Réseau des survivants des mines terrestres. Elle portait toute son attention sur les blessures que les mines antipersonnelles occasionnaient après la fin d’un conflit, souvent sur des enfants.

35. En présentant à la Chambre des communes en 1998, le projet de loi concernant les mines terrestres, le ministre des affaires étrangères Robin Cook salua la contribution de Diana : "Tous les membres de cette assemblée seront reconnaissants à la princesse de Galles de nous avoir révélé le coût humain des mines antipersonnelles."

36. Le 31 août 1997, Diana décéda dans un accident de voiture qui eut lieu à Paris, dans le tunnel proche du pont de l'Alma, où elle circulait en compagnie de son amant Dodi Al-Fayed, de leur chauffeur Henri Paul et du garde du corps d'Al-Fayed, Trevor Rees-Jones.

37. Samedi 30 août, en fin de soirée, Diana et Fayed quittèrent le Ritz, et suivirent la rive droite de la Seine. Peu après minuit, leur voiture entra dans le tunnel de l'Alma, poursuivie par des photographes et un motard de presse. À l'entrée du tunnel, la voiture heurta le mur droit, puis fit une embardée sur la route à deux voies avant de s'encastrer dans la treizième pile du pont où elle s'arrêta net.

38. Dodi Al-Fayed et Henri Paul étaient déjà morts, Trevor Rees-Jones gravement blessé, mais il survécut. On libéra Diana, encore vivante, de l'épave, et après des premiers soins sur place, on la transporta en ambulance à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, où elle arriva peu après 2h du matin. Elle succomba à ses lésions internes, les médecins la déclarant morte deux heures plus tard. À 5h30, on annonca la mort de Diana lors d'une conférence de presse, tenue conjointement par un médecin de l'hôpital, Jean-Pierre Chevènement, le ministre de l'Intérieur, et Sir Michael Jay, l'ambassadeur du Royaume-Uni en France. Vers 14h, le prince Charles et les deux sœurs de Diana arrivèrent à Paris pour l'identification et repartirent 90 minutes après.

39. Les experts en médecine d'urgence américains, habitués au "scoop and run", ont reproché aux secours français leur "stay and play ", les soins sur place n'ayant duré qu'environ une heure, prétextant que seule une opération chirurgicale d'extrême urgence aurait pu la sauver. On ne saura jamais si elle aurait pu être sauvée, tant le transport d'une personne en état de choc hémorragique est dangereux.

40. D'après les enquêteurs, la collision était le fait du conducteur, qui était en état d'ébriété et roulait trop vite, tentant d'échapper aux paparazzi. Cette analyse fut contredite par un pathologiste britannique à la solde de la famille Fayed. Les familles de Dodi Al-Fayed et de Henri Paul n’ont pas accepté les résultats de l’enquête française.

41. Un débat fait rage entre les tenants d’un assassinat et ceux qui croient à la thèse de l’accident.

42. Pour les tenants de la théorie de l'assassinat, voici les différentes versions proposées : le complot aurait pris naissance au sommet de la monarchie britannique avec les services secrets britanniques en maître d'oeuvre. Diana aurait été enceinte du fils d'Al-Fayed et allait l'épouser mais il était inconcevable que le beau-père d'un futur roi d'Angleterre soit musulman.
Le chauffeur de la voiture Henri Paul, et le garde du corps et seul survivant de l'accident Trevor Rees-Jones, sont parfois désignés tour à tour comme exécutant. Leur donneur d'ordre serait issu des services secrets britanniques, américains, voire israéliens.
A côté de ces considérations politiques, des internautes avancent que Diana aurait été tuée par des industriels affectés par les engagements de la princesse, notamment contre les mines antipersonnelles. D'autres affirment que c'est Dodi qui était visé, victime de relations d'affaires.
D'autres théories improbables ont également circulé : le couple aurait ainsi simulé sa mort et vivrait à l'abri des regards, avec quelques variantes. Pour voir ses fils, Diana aurait modifié son apparence en recourant à la chirurgie esthétique ou aurait un lien vidéo via satellite. Certains affirment que le plan a mal tourné et causé réellement leur mort.

43. Rumeurs et théories du complot mis à part, il faut noter que Diana, Dodi et Paul n’avaient pas de ceintures attachées, à la différence de Rees-Jones, l’unique survivant.

44. Les funérailles à l’abbaye de Westminster, le 6 septembre 1997, ont rassemblé environ 3 millions de personnes à Londres. Dans le monde entier, des millions de personnes assistèrent à la cérémonie à la télévision. Plus d’un million de bouquets ont été déposés à son domicile londonien de Kensington Palace. Le public présent aux funérailles jeta des fleurs au passage de la procession tout au long de son parcours. À l’extérieur de l’abbaye de Westminster, la foule acclamait les nombreuses célébrités qui se trouvaient à l’intérieur dont Sir Elton John, Tom Cruise et Nicole Kidman, Steven Spielberg, Richard Branson, la reine Noor de Jordanie, Hillary Clinton et Bernadette Chirac...

45. La réaction de la famille royale à la mort de Diana causa un tollé chez les Britanniques. En effet, le respect pointilleux du protocole de la Maison de Windsor a été interprété  comme une absence de sensibilité. Le refus de Buckingham Palace de mettre en berne l’Union Jack suscita des critiques acerbes dans les journaux : « Où est notre reine ? Où est notre drapeau ? » demandait le Sun. La reine, qui était revenue de Balmoral à Londres, accepta une allocution à la télévision.
Tout ceci est retranscrit dans l'excellent film de Stephen Frears, The Queen. :)

princess-diana-memorial-walk
46. Diana est inhumée à Althorp, dans le Northamptonshire sur une île au milieu d’un lac nommé "the Round Oval". Les visiteurs peuvent voir une exposition qui lui est consacrée et faire le tour du lac.

47. Durant la quinzaine de jours qui a suivi son enterrement, le taux de suicides en Angleterre et dans le Pays de Galles augmenta de 17% par rapport à la moyenne de cette période au cours des quatre dernières années. Les scientifiques pensent que cela est dû à l’effet d’identification.

48. Le 1er juillet 2007, un concert organisé par les princes William et Henry attira plus de 63 000 personnes au stade Wembley de Londres. Plusieurs célébrités y chantèrent, notamment Elton John, Rod Stewart, le National England Ballet, Duran Duran, Nelly Furtado. Les deux princes avait organisé ce concert pour célébrer le 46° anniversaire de leur mère.

49. De ses fiançailles avec le prince Charles à sa mort tragique en 1997, la princesse Diana était une figure majeure de la scène mondiale, souvent décrite comme la femme la plus photographiée au monde (avec la princesse Grace de Monaco). Elle était adulée des Britanniques. En 2002, Diana arriva 3e au classement des 100 plus grands Britanniques, devançant la reine Elizabeth II et d'autres monarques britanniques. Elle était devenue, comme elle le souhaitait, leur "reine de coeur" (Queen of People's Hearts).

50. Elle était aimée pour sa compassion, sa beauté, son charisme, son style, son engagement humanitaire. Elle était tellement populaire et médiatisée que je me souviens que l'ado que j'étais à l'époque était choquée que sa mort soit bien plus commentée par les médias que celle de Mère Teresa, quelques jours après !

51. C'est surtout une femme qui a beaucoup souffert. Selon la biographe Sarah Bradford, le seul traitement à la dépression de Diana aurait été l'amour du prince Charles, qu'elle désirait ardemment, quelque chose qui lui a toujours été nié. [...] La façon dont il la dénigrait constamment l'a conduite au désespoir. Diana elle-même disait que son mari la faisait se sentir anadaptée. ("My husband made me feel inadequate in every possible way that each time I came up for air he pushed me down again ...")

J'avoue que je connais assez mal le personnage de Diana, du point de vue intime, je veux dire. Je ne sais pas si elle était la manipulatrice que ses détracteurs décrient (il faudrait que je lise une biographie sur elle). Cependant, j'ai tendance à avoir de la sympathie pour elle. Ses détracteurs ont peut-être des raisons légitimes de ne pas l'aimer, mais je trouve particulièrement malveillants les sous-entendus selon lequel son engagement humanitaire ne serait pas sincère puisqu'elle a légué tout son argent à ses fils et non à des oeuvres. Salir la mémoire d'un défunt est un manque de classe qui ne leur fait pas honneur.
Je retiens une femme qui avait beaucoup de classe, physique et morale. Et je ne sais pas pour vous, mais ces histoires de reines et de princesses me font plus rêver que celles des vraies ou fausses premières dames, qui croient avoir de l'importance avec leurs tweets à deux centimes.
Il y a quelques années, j'ai visité l'intérieur de Buckingham Palace et j'en suis ressortie éblouie.

Crédits photo : Femme femme femme, Styles looks, Exil intérieur, Center blog, Keyword Pictures